Mes seins, revus par le chirurgien

si j’ai l’occassion de pouvoir parler d’une partie de mon corp ce sera mes seins.

Les seins, ses 2 trucs posés au milieu du thorax (ou pas…), a l’origine de tellement de complexe, qui fait tant tourner les têtes de nos mâles.

Je fais partie de ces femmes qui ont passé leurs adolescences devant le miroire a attendre… une poitrine, une vraie.

Les gens vont me rassurer, c’est proportionné, tu es petite, mince alors c’est bien.

Mouais…

On devient femme, les préoccupations changent.

On devient maman, les seins ne sont alors plus seulement un moyen de séduction mais un moyen de nourrir. Ce que je fis avec bonheur, 2 fois et de longs mois.

On se retrouve alors maman ET femme. Je ne suis pas de celles qui laisse la partie maman phagocyter la partie femme, je veux continuer a plaire a ma moitié, je veux me sentir femme, pour lui mais surtout pour moi.

J’ai fais seule le choix de ne pas accepter le sort de la nature, je me suis faite siliconnée. Et ouais ! (c’est pas super joli comme mot mais appellons un chat, un chat !)

Sujet tabou, la chirurgie esthétique. Ce miracle qui permet de corriger un défaut, un complexe, une souffrance. Je ne vais pas parler des dérives, des personnes qui en deviennent accro, je ne me sens pas concernées je ne suis donc pas bien placée pour cela.

Les idées reçues sont nombreuses sur le sujet, mais vous êtes loin d’imaginer le nombre de « siliconnées » qui ont recours a cette opération : une cousine, une collègue, votre banquière, une autre maman que vous voyez au parc…

On en parle simplement pas ou peu. C’est mieux ainsi, ça évite de se justifier, se faire juger.

Les gens imaginent une bimbo avec des seins a la Lolo Ferrari, alors qu’enfaite c’est en grande majorité des femmes banales, des mamans souvent, qui souhaite juste retrouver (ou trouver !) une poitrine le plus naturel possible pour se réconsilier avec leurs corps.

Aujourd’hui je suis une femme épanouie et heureuse, ce qui forcement a un impacte positif sur la maman que je suis qui est tout aussi comblée.

Je n’insite a rien, attention c’est une opération qui comporte des risques, c’est une démarche très personnelle, qui prend du temps, qui doit être mûrement réfléchie. Même ma part c’était devenu une évidence. J’ai eu de la chance que tout se passe bien et que le résultat soit a la hauteur de mes espérences mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas et il faut en tenir compte.

J’ai appris a accepter mes autres complexes, on change, on donne la vie, on vieillie, ces marques sont aussi des souvenirs.

Publicités