Mes poils et ma féminité

IMG-20150128-01229

Mes poils, j’ai mis longtemps a accepter que oui en tant que femme on peut garder ses poils ! Nous ne sommes pas obligées de nous torturer a coup de rasoirs, crèmes depilatoires, pinces a epiler ou cires chaudes ou froides.

Mes aisselles ont commencé a se vêtir alors que je n’étais qu’en CM2, reflexions de mes camarades de classe : « T’as vu elle a des poils ! » « C’est sale, tu devrais faire quelque chose. » Me voilà donc a 10 ans a me mettre de la crème depilatoire sous les bras. Pour enlever ces poils de la honte.
Mes jambes avaient un leger duvet, en 5eme, une camarade me fait la remarque que c’est pas tres joli ce fin duvet, et hop la crème s’étale sur mes jambes .
Mon maillot, l’été de mes 12 ans ma mère qui me dit que c’est disgracieux et pas féminin ces quelques poils qui dépassent de ma culotte. La crème s’installe sur mon maillot.

Mais la crème s’est chère. Jusqu’au college ma mère me la payait. Au lycée, je devais me payer mes produits d’hygiène tels que protections périodiques ou nécessaire de depoilage. Alors je passe au rasoir, plus économiques et plus rapide d’utilisation :) Les premières fois, coupures tout le long de mes jambes qui en gardent encore les cicatrices. De jolies bandes blanches, 12 ans après !

Je suis passée aux bandes de cires chaudes ou froides quelques temps, puis j’en ai eu marre de m’arracher les poils. Il y a eu l’epilateur électrique aussi. Les jambes ça allait, des chatouillis. Les aisselles, je me suis coincée la peau plusieurs fois, aoutch !!! J’ai testé sur le maillot et la j’ai senti une douleur atroce, j’ai stoppé direct ! Plus jamais fait donc je suis retour au rasoir, pour le maillot…

Vers la vingtaine, je suis passée par l’esthéticienne, le rêve, j’y allais une fois par mois, et puis ça repoussait plus doux, moins poilus qu’avec le rasoir. Et puis je me faisais faire l’intégrale depuis mes 16 ans au rasoir et ça faisait vraiment laid si je laissais pousser plus de 3 jours :'(

Puis il y a eu ma fille et mon nouveau compagnon qui aime mes poils. Alors je laisse pousser parce que j’ai 26 ans, je suis une femme même avec mes poils ! Ils font parti de moi, et puis depuis que j’ai arrêté les hormones de synthèse et que je suis passée au cuivre, ma pilosité a changé, les 5 ans chez l’esthéticienne doivent y être aussi pour quelque chose ;)

Actuellement, je me rase les jambes et les aisselles tous les deux mois. Et je me coupe les poils de mon pubis et de mon maillot aux ciseaux. Et je vis bien avec mes poils.

L’été est une saison difficile pour moi soit je garde mes poils soit je rase plus souvent une fois par mois voire un peu moins, une fois toutes les trois semaines :'(

Loriss _42

2 réflexions au sujet de « Mes poils et ma féminité »

  1. c’est au poil alors si tout va bien !
    ecoutes tu as raison, et pis tu sais si ton compagnon aimes bien bah alors c’est le principal, apres a la mer, ou piscine, tu arranges cela, car je trouve que c’est par intimité que je cacherai le dépassage, mais hop tu fais cela avec ton maillot, tu coupes tout ce qui depasse et c’est tout te prend pas la tete, et pour les jambes, fait gaffe au rasoir, cela repousse dru, et les aisselles, bah si ya des poils c’est que c’est necessaire, bon idem,niveau intimité robe bretelle pas la peine que les gens voient enfin je trouve, donc rase qu’a se moment la, sinon l’hiver ca tient chaud, mais tu sais que des gens trouvent cela sexy, et pis tiens c’est tu que sur le fameux tableaux de DELACROIX, ou l’on voit la Marianne levant les bras pour dire LIBERTE, et bien elle a des poils sous les bras, attend j’ai fait un billet la dessus je te met le lien, tu vas vouere https://aeschne.wordpress.com/2012/03/16/un-ti-voyage-dans-ma-machine-superlulu-cracrameumeu/
    c’est mon blog,
    bon allez bravo a toi d’assumer et faut savoir aussi que tous les poils servent a qq chose , d’ailleurs ya longtemps je prepare un billet la dessus, et aussi nous en avons partout partout, meme si on les voit pas,
    bises

    J'aime

  2. En voyant les poiles sous les bras de sa mère, ma petite nièce lui a demandé: « Maman, quand est-ce que j’aurai des petites plumes? »

    Faites vous plaisir, lisez « Zoo humain » de Desmond Morris. Vous aurez moins de mal de vous accepter telles que vous êtes et nous accepter tels que nous sommes, des mammifères formidables.

    A propos des poiles, Morris affirme qu’ils ont une fonction très précise et avantageuse: ils empêchent nos phéromones sexuels de s’évaporer trop vite.

    Napoléon n’a-t-il pas à sa bien-aimée: « Ne te lave plus, j’arrive. »

    https://fr-ca.etre.yahoo.com/ne-te-lave-pas-ch%C3%A9rie–jarrive—-ou-limportance-cruciale-des-odeurs-au-lit.html par Anne Archet, Œnologue. Vive les Québécoises!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s