Violences conjugales : ce jour où j’ai décidé de partir

10928622_10206228103889635_2072103978_n

Bonjour ,je n arrêté pas de voir les extraits du film l emprise qui passe ce soir faut que je parle que je raconte comment ma vie à changer en 1 soirée.
13ans et demi à faire semblant, pardonner,déprime, vivre, mourir.ca à commencé si vite les 2 mains sur l épaule claquée sur un mur .et puis un pardon un je voulais pas..aussi c était de ma faute j avais qu a me taire..
Et puis les brimades verbales je passe le détails. .c est un peu tout les jours mais le pov c est son travail ça le pèse. ..
5ans et je v accoucher ds le mois mais il recommence je croyais qu enceinte il aurait confiance en moi.j appel ma maman lui supplie de venir le dernier mois gros caprice je peux pas lui dire pourquoi mais au fond elle se doute comme tous d ailleurs mais chut!
Aye elle est la il se l accapare me la volé je suis mauvaise mère aussi trop fatiguée bonne pour nourrir.une soirée un jeu il perd on rigole….on rentre j ai à peine le temps de la poser sur la table à langer et je m en prend une..bah oui le pov il est au chômage et dvt nos amis je me moque en rigolant…
Les années passent mon père décédé il le savait pouvait plus le voir il voulait que m éloigné. .mais non je l aime il a un dur passé le pov..
Et mais c est quoi ses bleus aux bras?c est l été merde faut que je me cache.un matin j ai mal mal mais je sais pas où. .ah oui c est la dispute ce qu il me dit ..je suis vraiment nulle je le cherche aussi. .
Voilà enceinte de bb 2!c est génial il travaille n à plus mal au dos..et oh je suis la!!mais non j existe plus. .elle a bientôt 1 an il M étranglé devant elle je peux plus sa grande soeur en peut plus des crises de son papa..alors on y va.
Bonjour je viens porter plainte. ..ça fait combien de temps que vous vivez ça ?8ans? Bah faut partir madame. …pis la honte je m en vais s en plainte….l été d après il recommence c est de ma faute je l énervé. .la famille Noël une crise…mais tu dois te taire arrêté aussi de l énerver fais le pour nous on vous voit pas souvent. .mais vous savez ce que je vis?oui mais chut si on parle on verra plus les filles. Mes soeurs savent tout le monde a peur personne n agit…4 ans après un drame la il va me tuer non une chaise je vais voir les gendarmes. Monsieur c est pas bien on la laisser partir car elle vs aime mais changez la prochaine fois on vient vous chercher. 3jrs après soirée sans enfants je pardonné soulagée le pov il a si mal au dos..on rentre il se jeté sur moi ç est la fin je vais mourir. ..et puis plus rien trouvé noir j ai mal au genou au secours au secours j ai plus de batterie je peux plus marcher….au secours. ..mes collègues vont m aider on est à 15jrs de Noël j ai trouvé mon appart les filles on part c est fini je vous le promet…tjrs trop bonne je lui laisse tout je porte pas plainte il doit se soigner voir un psy…
Le docteur de famille me soutient sa famille enfin aussi. ..à quel prix? Ce que je dis pas c est le traitement commence en juin pour bb 3 qui n arrivant pas je me suis dit c est parce que il sera pas le bienvenue. ..j ai fais le deuil d une famille à 4..on est le 7 janvier 2015…mes règles n arrivent pas foutu traitement foutu choc elles vont arriver. ..non elles arriveront pas je suis enceinte de 6 semaines. ..
Ce bb je le garde…quand il sera soigné je reviendrai oui non?Mais non on car pour lui il est pas malade c est les médicaments pour son dos ça le rend fou…
Docteur vous en pensez quoi? Que vous avez vécu avec un vrai pervers narcissique et qu un jour il vous tuera. ..
Non un jour c est moi qui vais le tuer car en décembre j ai riposté un coup de poing vite le couteau la faut que je le prenne avt lui..trop tard mon genou est pété. ..si j étais pas tombé je l aurai tué ….

14 réflexions au sujet de « Violences conjugales : ce jour où j’ai décidé de partir »

  1. Malheureusement je connais.
    Des réponses comme celles que tu as eu au Commissariat, Gendarmerie et les  » on le cherche mais on ne le trouve pas »,normal il est encore en bas de chez moi.
    J’ai réussi a stoppé, a nous sauver mes enfants et moi.
    Je souhaite de tout Coeur que tu n ais plus jamais peur,je sais combien il est dur de prendre cette décision de partir(si il nous retrouve,argents,appart,meubles,ect..)
    Je t embrasse fort.

    J'aime

    1. Merci beaucoup. Je suis partie quand ma grande de 9 ans bientôt m à envoyé en pleine face su il fallait qu on parte..je lui ai dit que j avais pas les moyens avec la maison elle m à répondu avec un aplomb en m expliquant que de toute façon même plus tard j en aurai pas assez et que c était maintenant ou jamais.
      Pas tout les jours facile cette nouvelle vie mais on va y arriver et j ai des filles en or qui savent que papa a un soucis. Elles seront de super grande soeur!
      Ce que je trouve vraiment dommage c est quand on bosse et qu on gagne assez pr être autonome la crédibilité face à la justice est remise en cause style après tout vous aimez ça on dirait! Pas dit comme ça mais presque. .et les amis autour aimez qui on ment..ah mais dans ton couplé ça a toujours était très houleux! T abusés pas un peu? !par contre heureusement que la violence verbale est reconnue…ca m a bcp aidé. .merci pour ton soutien. ..Just habite à 2 pas de ma maison mais il est assez calme juste agacé de tps en tps…c la que c est dangereux quand il est dans la retenue. Je pensais vraiment revenir que le tps de la grossesse allait nous aider. .mais hier il m à montrer qu’il était énervé et vu que tout est encore trop frais je pardonne plus ..je profite de ma nouvelle vie avec mes puces et cette maison zen sans stress…

      J'aime

  2. Plein de courage à vous!
    Vous êtes assez forte pour résister dans cette horrible situation vous arriverez à tout!
    « Ce qui ne m’a pas tué m’a rendu plus fort »
    Osé demander de l’aide.
    1 femme meurt sous les coups de son conjoint tous les trois jours en france…

    J'aime

    1. Oui c est ça! Demander de l aide et plus avoir honte.le déclic c est au boulot les filles dans le vestiaire qui captent mes courbatures ?le regard des personnes qui se doute…
      Après financièrement c est très dur de tout plaquer c est une étape et je me demandais quand vais je y arriver. J y suis arrivé mon seuil de tolérance à compris qu un jour un des deux aller mourir ..quand j étais allongée sonnée j’ai pas pensé à mes filles une voix de l intérieur criait »je veux vivre » ….

      J'aime

  3. ceux qui n’ont pas vécu cela ne comprennent pas toujours, ils disent souvent, taka, taka faire, et gnagna, ou alors oui, si tu restes c’est pour le fric, ou c’est que tu aimes cela, ils pigent pas l’emprise, la peur, le personnalité completement anéantie, et surtout lorsqu’il y a des enfants, et lorsque la femme a pas de boulot, et lorsque aussi la femme n’est plus toute jeune pour se trouver un boulot, ya pas tant d’aide que cela,
    mais si vous etez jeune, faut foncer, prendre son souffle ne plus penser viser le but, se barrer, et imaginer, un joli appart, une vie trankiloss, des rires, et sans doute un jour un gentil homme, qui vous prendra dans ses bras pour vous embrasser tendrement, tout cela vous l’aurez, vous l’aurez j’en suis certaine, reflechissez pas, allez allez, et demandez a n’importe qui, de l’aide, boulot, logement, etc,
    et vous verrez un jour vous direz quand vous serez bien libre, ouf, que je suis bien si j’avais su !

    bises de tout coeur et encouragements, et bravo mille fois bravo a vous vous etez une sacré femme

    J'aime

    1. Merci bcp!je suis pas une sacrée femme! je veux juste vivre être bien naturel plus renfermée ni agressive ruminer …
      Je souhaite de tout mon coeur que des femmes comme moi qui cache enjolive leurs mal être qu elles y arrivent.c est pas la famille, les amis qui nous aident c est juste nous seule nous qui pouvons y arriver et quand le déclic est la tout ce qui est argent matériel on s en fou!!!

      J'aime

  4. Sérieux, quand je vois les commentaires… »J’ai réussi à sauver ma fille » « C’est ma fille qui m’a dit de partir », ça me dégoûte. Vous n’avez rien sauvé du tout. Vous voulez savoir un truc ? Ma mère s’est fait défoncer la gueule pendant 5 ans sous mes yeux, en me laissant à mon sort. Eh bien je lui ai jamais pardonné et je ne le ferai jamais. Se laisser faire est une chose, condamner ses enfants à un traumatisme qui leur pourrira la vie en est une autre. Sachez-le, vous avez gâché la vie de vos enfants en n’ayant pas la force de les sortir de l’enfer, et ils vous en voudront toujours, malgré la profonde pitié qu’ils peuvent éprouver.
    Et ça se félicite et ça se tape dans le dos, tandis que les mômes, eux, qui n’ont rien demandé, n’ont pas fini d’en baver.

    J'aime

    1. Parce qu’elles l’ont demandé, elles, ces femmes, d’être battues ?
      Bref, puisqu’apparemment c’est si facile de faire quelque chose, il fallait demander de l’aide, à de la famille, à l’école etc Parce que tu peux te sentir coupable d’avoir laissé ta mère se faire battre :)

      J'aime

  5. Pardon, Morgan, mais je ne suis pas d’accord avec votre contribution agressive. Pas ici, pas à « moi ».
    Je ne suis pas d’accord mais j’écris « Pardon, Morgan » car vous avez vécu une tragédie similaire.
    Je l’écris aussi parce que vous avez raison d’hurler à toutes les femmes qui n’ont « pas la force de les sortir de l’enfer » de se sauver sans hésiter, tout de suite, sans attendre le pire. Sinon elles risquent de devenir co-responsables de leur « enfer ».
    Sur ce point vous avez raison mais je compatis trop avec celles qui s’expriment ici pour accepter que vous les accabliez.

    J'aime

  6. je trouve cela violent et c’est la meme chose lorsqu’un homme vous harcele, vous dis des mechancetés,
    et puis chaque cas est different
    c’est pas gentil de dire cela, une femme sous l’emprise de la violence n’arrive pas forcemment a se barrer, pour diverses raisons, et c’est pas parceque elle a des enfants que cela lui donne de la force, faut pas croire, mais bien sur que l’enfant lui a rien demander, et a besoin de protection, et que il aurait besoin d’une maman forte, mais elle pouvait pas, psychologiquement financierement, ou je ne sais, en fait , les femmes , et je veux dire les familles, auraient besoin, d’une personne comme un coach, un booster, quelqun a coté, cela peut etre un ami, la famille, un professionnel, on peut pas incriminer la victime ainsi, mais je pense que c’est votre point de vue et vécu difficile, et terriblement traumatisant, je le comprend tout à fait egalement, c’est aussi beaucoup d’amour que la maman a pour ses enfants, desfois elles osent pas se barrer pour pas que leur mome soit ds la misere, on peut pas se mettre a la place de l’autre,
    elles vont ou les femmes au fait sans boulot ????? vous croyez reelement que ya des aides ????? ou ils vont leur enfant ? séparé ?? foyer ??? ou va la fratrie ???????? vous croyez pas que la femme peut avoir peur de cela,
    faut pas juger,

    J'aime

  7. Vous avez raison d’énumérer toutes les difficultés auxquelles une femme malmenée peut se heurter, elles peuvent être, et sont trop fréquemment inextricables .

    Pourquoi alors étais-je d’accord avec Margan que dans de telles situations le mieux était de se sauver sans hésiter ? Parce que les femmes maltraitées ont souvent le sentiment d’être coupables de leur situation. Elles n’ont pas de l’avoir. Non, une femme battue n’est jamais coupable d’être battue. Peut-être a-t-elle fait une erreur en choisissant de vivre avec un homme qui s’est avéré violent mais en amour, tout le monde peut se tromper. Ce n’est ni une « bêtise », encore moins une « faute » qui devrait être « expiée », c’est juste de la malchance.

    Face au danger, si on est trop faible pour se battre il faut fuir, sans hésiter. Cependant, je n’ai pas écrit « se sauver sans réfléchir », sans se confier à des amis, s’exprimer sur un forum comme celui-ci et demander conseil, en parler aux associations d’aide aux victimes des violences, consulter un médecin, chercher un soutien auprès d’un service social. En attendant de trouver une solution pour pouvoir partir, il faut peut-être aussi demander l’aide de la police. Sans tarder.

    Vous décrivez des situations terribles mais supporter les coups d’un homme violent, le plus souvent ivrogne, ne résoudra aucun le problème, ni de la femme, ni des enfants. Trop de femmes sont tuées par leurs maris. Il ne faut pas prendre un tel risque. Et pas la peine de se bercer d’illusion qu’un un tel homme pourrait être changé par la patience et l’amour. Cela semble se produire uniquement dans les comptes de fées.

    J'aime

  8. … les contes de fées.

    J’ai évoqué l’aide de la police. En relisant ce forum j’ai l’impression que les policiers aussi aident les femmes malmenées seulement dans les contes de fées.

    Tout de même, ils ne doivent pas tous être aussi méchants que dans l’exemple cité. Avec un peu de chance et deux-trois témoins comme appui on devrait pouvoir obtenir leur aide.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s