C’est une maladie

20140801_104840

C’est pas que je me trouve laide… enfin si, un peu. Je me trouve énorme, je suis obèse. Je n’ai pas de dégoût pour mon corps, je trouve qu’il est doux, moelleux. Quand on a les yeux fermés, la mollesse et la douceur sont très sensuelles. Mais je ne peux plus supporter la prison dans laquelle il m’enferme depuis si longtemps!

Il y a certaines parties de mon corps que je n’atteint qu’avec difficulté, et encore : le soir, pas le matin. En raison d’un manque de souplesse dû à l’arthrose. Le soir tout est plus facile… alors je prends ma douche le soir. Je me tortille pour tout laver, dans tous les plis. Une chance que j’ai le bras long!

M’occuper de mon corps est une corvée. Je ne vois plus l’intérieur de mes cuisses et mon sexe que par un miroir, et encore : avec maintes contorsions. Une chance que je suis souple!

J’aimerais tellement courir, sans que toute ma graisse valdingue à droite et à gauche! Sans avoir l’impression que mes articulations vont exploser sous le poids. J’aimerais tellement me rouler en boule dans mon lit les jours de pluie! J’aimerais tellement faire d’autres positions que le missionnaire et la levrette!

J’aimerais pouvoir me lever sans marcher comme une personne âgée en raison de douleurs aux pieds dûes à mon poids.

J’aimerais faire de la danse, du swing.

J’aimerais faire de la randonnée en forêt, les plus belles et plus difficiles pistes, sans devoir traîner 330 lbs de graisse.

Mon obésité m’empêche de me réaliser complètement.

Malgré cela, je n’arrive pas à maigrir, à contrôler ce que je mange.

Qui dira que c’est une question de volonté?
Qui dira qu’il ne s’agit que de se prendre en main?
Qui dira que c’est de la paresse, de la vacuité, de l’inertie?
C’est une maladie

Zuitzikalie

9 réflexions au sujet de « C’est une maladie »

  1. On sent la souffrance dans vos mots… J’ai une amie qui a fait une slive, il lui a fallu beaucoup de courage, de souffrance, mais les résultats sont là… Je ne sais pas si vous êtes déjà suivi par un endocrinologue… En tout cas je vous souhaite de vous sentir mieux dans votre corps, dans votre vie. Courage

    J'aime

  2. je suis émue aussi, j’ai pas de mots car je pense qu’on ne se rend pas compte faut le vivre, ya juste lorsque j’etais enceinte et j’avais pris beaucoup de poids, que j’ai imaginé ce que c etait de pas pouvoir se baisser pour lacer ses chaussures, ou bien etre essouflee pour une petite marche, ou monter les escaliers, je me suis dis que les personnes en surpoids vivait certains inconvenients tout le temps,
    oui c’est une maladie , et je sais que des gens pensent que c’est la bouffe bah non, donc je ne pourrai que dire de voir un specialiste et que il y a des solutions, cela sera une bataille, des decouragements desfois, mais il y a des gens qui ont réussi,
    voyez quelqun donc, meme si la decision est difficile, car vous etez decouragee, tout l’espoir est la, je sais facile a dire, mais c’ets deja un debut une visite, prenez le temps de bien choisir le docteur, et pas systematiquement quelqun qui vous parle d’operation,, un truc vu que vous etez souple, c’est que je me dis que vous pouvez faire de la zumba, deja c’est sympa, on danse, vous aurez des amiez, rigolerez, changerez votre etat d esprit, et deja qq petits kilos vont s’evader, puis pour la nourriture, vous suivrez ce que dit par ex le docteur ou le dieteticien, pas la peine de faire des trucs draconniens, preferez plutot la patient et le temps que de maigrir vite et que ca recommence, notez vos erreurs, sur un papier stabiloter, et si vous craquer bon bah vous avez craquez, restez cool, si c’est un blem hormonal le docteur vous donenra un traitement, suivez les conseil, restez pas comme cela, si vous etez forte et que cela vous gene et bien hop, demandez a une copine de vous booster, de vous accompagner, allez hop hop, un nouveau look, on voit plein d’emision sur des gens qui arrivent a maigrir, pourquoi alors pas vous ????? c’est du temps certes du decouragmeent, une autre facon de vivre et la c’es pas evident, moi j’ai pris des kilos ma silhouette est dite normale pfff, mais bon d’apparence, sinon mes analyse de sang montre bien que c’est pas bon, voir dangereux, et voyez vous je connais justement le fait de vouloir faire des efforts et pas y arriver, et justement parceque habillée ca se voit pas trop, mais la je le sens, ok c’est de la coquetterie pour moi mais je comprend votre souffrance, je sais pas si je suis d un grand reconfort, mais par contre je connais deux personnes qui etaient obeses et qui ont reussi,
    je les ai pas reconnues, elles avaient meme change de visage , et maintenant elles ont repris un peu, mais reste dans une silhouette cool , idem elles avaient du mal a marcher etc, et maintenant yen a une elle se paie des voyages elle cavale lol, elle se marre , elle fait plein de truc,
    bises a vous de reconfort
    vous posez pas de question, agissez comme un robot prenez l’annuaire, reflechissez pas, et allez poser toutes les questions qui vous tracasent a un doc,specialiste je precise,
    et chouchoutez vous au mois d’aout,
    massage par ex, coiffeur, acht fringues,
    flanchez pas, vous le regretterez pas
    bonnes pensées a vous

    J'aime

    1. Votre post est plein de bonne volonté et d’encouragement pour cette dame.
      J’y réponds cependant jpour vous contredire sur un petit point : en effet la zumba n’est vraiment pas une bonne solution pour cette dame. Elle risque trop de se blesser aux articulations et de beaucoup se décourager. Lorsqu’on est obèse, les articulations sont beaucoup sollicitées par toutes les activités de la vie courante.
      Question « sport », des options beaucoup plus soft sont à privilégier, notamment des activités dans l’eau puisque l’eau porte notre poids et ménage les articulations. En cas de forte obésité, le sport peut s’avérer dangereux, notamment au niveau du cœur. Un avis médical est fortement recommandé avant de se lancer dans des activités physiques fatigantes.

      J'aime

      1. je voulais aussi rajouter, que oui il faut faire attention au conseil, desfois on parle avec son coeur, mais je ne dis pas qu’il faut faire de la zumba, c’etait juste une idee de qq chose, et je precise que j’ai bien ecrit d’aller voir un specialiste

        vous posez pas de question, agissez comme un robot prenez l’annuaire, reflechissez pas, et allez poser toutes les questions qui vous tracasent a un doc,specialiste je precise,

        je souhaite au moins que mon com donnera de l’energie, et encore merci de cet echange, j’espere que tout le monde aura tout de meme lu en entier et que je ne dirai pas a quelqun des conseils sans avis medical,

        bises a tous

        J'aime

    1. je suis touchee par votre detresse
      heureusemetn vous n’avez pas perdu le sens du toucher et du contact avec votre peau votre corps vous faites toujours l’amour et cela c’est Super continuez!
      Pour le reste ne restez pas seule avec cela faites vous aider choississez bien vos practiciens il ne s’agit pas d’etre jugee mais comprise et je dirai meme aimée!
      n’abandonnez pas trouvez votre methode aimez ce que vous etes meme si ce n’est pas ce que vous souhaitez en vous aimant vous preparer le terrain pour changer
      il y a eu souffrnace!
      courage vous allez y arriver j’en suis sure confiance perseverance
      avous

      J'aime

  3. Qui dira que c’est une question de volonté?
    Pas moi !
    Qui dira qu’il ne s’agit que de se prendre en main?
    Pas moi !
    Qui dira que c’est de la paresse, de la vacuité, de l’inertie?
    Pas moi ! Au vu de votre poids, vous faites en permanence des efforts physiques gigantesques. Si quelqu’un en doute, faites- le portez une quinzaine de litre d’eau et demander lui de faire une ballade d’une heure ou deux, un petit jogging, etc. Votre corps tente de vous protéger en limitant tout activité « superflue ». C’est un processus naturel constaté chez toutes les personnes obèses. Le métabolisme se ralentit.

    C’est une maladie.Mon obésité m’empêche de me réaliser complètement.
    Malgré cela, je n’arrive pas à maigrir, à contrôler ce que je mange.

    Là encore, il s’agit d’un processus naturel. Nous ne grossissons pas parce que nous mangeons trop. Nous mangeons trop parce que nous grossissons :
    « A mesure que nous accumulons de la graisse, notre besoin énergétique augmente,et, par conséquent, notre appétit aussi – et tout particulièrement notre appétit de glucides car c’est le seul nutriment que nos cellules peuvent utiliser comme carburant lorsque notre taux d’insuline est élevé.(…) Ceux et celles d’entre nous qui sont prédisposé(e)s à accumuler de la graisse ressentent une envie irrépressible de manger précisément les aliments riches en glucides qui vont les faire grossir. » (Gary Taubes, Fat : pourquoi on grossit)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s