Ce corps, ce maudit corps

Et oui, encore un texte de femme qui ne s’aime pas. Je suis qu’une jeune femme de 21 ans qui essai de vivre une vie normale.

Par contre, ce rêve m’est totalement impossible dans cette société pourrie par des images de femmes incroyablement sublimes. Je n’ai que 21 ans et ce corps m’empêche de vivre. Je suis grosse..c’est plus facile à se le dire qu’à l’avouer. Je suis grosse et oui, je suis grosse dans une vie qui privilégie les corps minces. Je ne m’aime pas.

Je n’aime pas mes seins, choses qui pendouillent, mon ventre, mes vergetures, mes cuisses et tout le reste. Même mes yeux, minimes particules que j’admire, ne viennent pas apaiser ce mal.

J’ai 21 ans, je n’ai jamais eu relation amoureuse, ni de rapprochements, ni de baisers, ni d’attention de la part d’un homme, si ce n’est que pour un vomi de bêtises et de répugnance. Ô combien de fois, dans ma jeunesse, j’ai été traitée de grosse, de chose immonde, de laide ? Des milliers de fois. Des gens qui rient derrière mon dos, qui me pointent du doigt, qui m’ignorent, qui se dégoûtent d’être en ma compagnie. Tout cela m’a totalement détruite, sans parler de mon estime.

Grandir en essayant d’être aveugle aux yeux des autres, de vouloir passer inaperçue dans une foule, de disparaitre sans cesses, l’avez-vous déjà essayé ? Ce n’est même plus une option de vie, c’est ma façon de vivre. J’ai un cercle d’amis très petit, voir quasi inexistant, mon estime est a -1000, et je cherche encore une raison de vivre. Oui, car quand on s’ancre dans la tête que ça donne plus rien, on veut vraiment disparaître. J’ai 21 ans et je me demande que sera mon avenir. Je ne sais pas si je veux des enfants, mais chose certaine, j’ai besoin de combler un vide immense, le besoin d’être aimer pour ce que je suis et ce à quoi je ressemble. Je pense ce qui pourrait bien m’arriver, j’ai l’impression d’avoir tout vécu ce qui était de mal, mais c’est seulement les paroles.

Aujourd’hui, ma vision d’adulte me fait voir les choses autrement, les paroles c’est du passé, mais le vide c’est pour toujours. Ah, je sais que plusieurs se diront, mais elle est jeune, elle n’a pas à pensé ça, et pourtant. Je sais aussi qu’il y a des hommes qui aiment les femmes enrobées, mais où sont-ils ? Sans oublié, que je ne veux pas d’un homme trop vieux, peut-être que je suis trop stricte la dessus, mais j’ai mes principes.

C’est un mélange de contradictions qui s’embrouillent. J’espère, sincèrement, qu’un jour je réussirai à m’aimer comme je suis, et ce, sans régimes, sans diètes, sans privations.

Publicités

30 réflexions au sujet de « Ce corps, ce maudit corps »

  1. Bonjour,

    Je pense que la façon dont tu te vois et trop rigide. Tu ne rentre pas dans les critères de beauté de notre société ? Et alors, à part les acteurs, en vois tu souvent des gens magnifiques ?
    Regarde autour de toi et tu verras… un humain c’est pas souvent joli… et un acteur au naturel, c’est souvent pas très beau non plus.

    Juste pour l’exemple, j’ai souvent été mal dans ma peau car je faisais 1,80 m à 15 ans. J’étais maigre et longiligne, pas de seins, pas de forme. Je pesais moins de 55 kilos. Et je mangeais comme 4…. j’avais l’impression que les gens me regardaient comme un monstre.

    Ça à changé…. quand J’AI changé ! Un jour je me suis acceptée, et j’ai commencé à vivre. Et après quelques années, avec le recul, j’en ai discuté avec des anciens amis et j’ai appris avec stupeur qu’à l’époque certains des potes de notre groupe se « battait » pour me séduire. J’ai toujours cru qu’ils se moquaient de moi.

    Aujourd’hui je suis mariée, j’ai une petite fille et qui pouvait s’en douter… j’ai 15 kilos de trop !
    La vie et belle !

    Aime-toi, la vie t’aimera : Comprendre sa douleur pour entendre son désir !

    Bon courage à toi… la vie sourie aux audacieux !

    J'aime

    1. Merci :) J’adore particulièrement cette phrase : Aime-toi, la vie t’aimera : Comprendre sa douleur pour entendre son désir !.
      Je vais essayé de la mettre en pratique !

      J'aime

  2. ce texte aurait pu être le mien il y a quelques années lorsque j’avais ton âge ….
    mais il y a 4 ans, par le plus grand des hasards j’ai rencontré un homme, et grâce à lui, et l’amour qu’il a dans ses yeux lorsqu’il regarde mon corps, je commence à m’aimer !
    ne baisses pas les bras, et vis ta vie pour toi, tu rencontreras quelqu’un de bien ! ça n’arrive pas qu’aux autres !!

    J'aime

  3. J’ai le sentiment de lire mon passé, ma vie, et de voir mon corps ….
    Mais je m’assume, ho, ca n’a pas était facile, loin de là !! a partir de 8ans j’ai commencé a être boulimique, j’ai enflé, a 10ans, ma mère disait a tout va que j’étais grosse, qu’une boule de gras … difficile d’aller mieux !!! j’ai essayé tout les régimes possible que m’imposait ma mère, en pré puberté ET puberté (mnt on sait que cela est ravageur) au final, jamais perdu mes rondeurs, le mal être empirait de plus en plus, sans soutient, sans paroles réconfortantes de mes propres parents … et une vie sociale inexistante, des moqueries parfois meme de la violence physique gratuite au collège …

    Mais j’ai décidé d’assumer mes formes, j’ai découvert la féminité vers 18ans, le maquillage, les vêtements autre que jean/survet’ et pull large … car j’ai compris une chose, si on ne s’aime pas, les autres le voit, le sentent et du coup, ne sont pas « attirés » .. alors qu’une personne qui s’accepte, qui est elle même attire + les gens. si tu « rayonne » le dégout, le mal être, oui, ca éloigne. Mais si tu dégage le bien être, ca donne envie :) et me suis fait un caractère :) suis entière, très joviale, sociale, généreuse, et ca colle avec mes formes :) et ca me sert aussi de « carapace » dans un sens :) mnt mes formes, j’y fait attention, j’évite de prendre du poids, mais je cherche pas a en perdre non plus :) et quand je voit que je n’ai prit « que » 3kg sur les 6 mois d’hiver, suis fiere, moi qui pouvait en prendre 10 en 1 mois avant :)

    et pour les hommes, j’ai connu le pere de mon fils a 18ans, maman à 20ans, et mon compagnon actuel est « normal » et pas vieux LOL ce n’est pas qqn d’enrobé comme moi ;)

    tu peux me contacter si tu veux en privé, ca me gêne pas :) mon pseudo sur docti : loola3829

    J'aime

  4. Moi aussi je suis grosse, voire obèse. Mes seins tombent et mon ventre pendouille. Mais je n’ai jamais haï mon corps car je ne me vois pas comme telle! Mais j’ai aussi cruellement manqué d’amour masculin pendant mon adolescence et au début de ma vie d’adulte. J’avais des amis, mais pas d’Ami. Et puis un jour, à 24 ans, j’ai rencontré l’homme qui m’a donné deux merveilleux enfants, l’homme avec qui je vais certainement finir ma vie. La société n’est pas gentille mais si tu arrives à t’accepter, elle t’accepteras d’autant mieux! Prend confiance en toi et tu verras, l’amour arrivera.

    J'aime

  5. Et bien, à mon tour… ton texte est particulièrement bien écrit puisque il est vrai.Tu dois rechercher dans ton corps une relation aimante, beaucoup de compassion, de douceur, pour après, enfin, recevoir beaucoup de vrai amour. Aimer ce que l’on est, à l’intérieur, à l’extérieur, ça prend plusieurs années… même si ça pendouille (ça pendouillera pour tout le monde un jour ;) ). J’avais, à 21 ans, un très joli corps très très mince. En fait, je suis belle (mais j’ai 47 ans et c’est plus facile à dire!!!). Je n’ai pas eu de relation amoureuse avant l’âge de 26 ans, je manquais tant de confiance en moi! J’avais si peur du rejet. C’est quand même un peu rester, mais aujourd’hui, malgré ma peur de ce rejet, j’ai du plaisir à foncer, à forcer la rencontre. Je veux être aimée!!! La couleur, la forme, la grandeur de ton corps ne changeront rien au fait que le seul pouvoir dont tu disposes, c’est ce regard bienveillant sur toi, pour que tu sois enfin libre du regard des autres. Et que tu vivres une belle relation, qui existe, pas si loin de chez toi. Bon courage, ma belle.

    J'aime

    1. allo moi jaime une femme ques qua la a linterieur aime toute les gout et adore recontrer de nouvelle rencontre add moi facebook pour me recontrer denismanseau

      J'aime

  6. Ahh je crois que ça va te faire du bien de t’ouvrir, tu vas te rendre compte que tu es loin d’être la seule (ok ça change pas le corps et paff la perception, mais c’est un début)

    moi aussi pendant longtemps, ça m’est arrivé et je m’en suis plus ou moins sortie… je suis heureuse aujourd’hui (sauf les journées de glissades d’eau, d’extreme chaleur où je dois sortir mes  »tenues légères » hehe)

    c’est sûr qu’on ne peux pas tout règler en une journée… ça pris bcp d’années pour nous anéantir, donc tout autant pour s’en sortir… mais ne lâches jamais prise.

    Si c’est ta photo que tu as mis, je te dis  »wow, tu as bcp de courage » sans visage, sans nom, malgré tout je ne l’aurais jamais fais.

    Je me suis rendue compte un jour, que si tu enlèves les publicités, les mannequins (bref tout ce qui semble beau et anyway retouché 10 000X par photoshop Ô_ô) Il reste des gens bien normaux… avec chacun leur défaut! Assis-toi au parc, promènes-toi dans la rue et sur 10-20 personnes observes-les… p-e de  »taille normale » mais pas de très beau cheveux, pas une belle peau, des méchants long bras, pas de derrière, bref si tu cherches les défauts tu vas en trouver, on a tous nos défauts sauf qu’il en a qui se cache moins bien que d’autres.

    l’image que tu as de toi aujourd’hui c’est une image que les  »cons » t’ont mis en tête, as-tu trois têtes, des mamelons sur le bout du nez, des cheveux vert fluos, bref quelque chose pour détourner le regard?? Je ne crois pas du tout! Le temps du secondaire est une passe ouff chiante, rushante, vraiment pas évidante; mais ça c’est du passé. (si je regarde les gens du secondaire ouff aujourd’hui 10ans après, j’ai rien à leur envier et pas question que je m’arrête à tout ce qu’ils m’ont dis quand c’est eux-même qui sont devenu gros ou  »pire », on récolte ce que l’on sème)

    bref un jour j’ai décidé de m’ouvrir et je me suis apercu que je n’étais pas la seule, qu’il y avait de l,espoir et que je neme laisserais pu jamais marcher sur les pieds par des gens qui ont essayé de me  »caller » quand eux-même ne doivent pas être plus heureux pour agir ainsi! J’ai appris à pardonner et accepter pour mieux foncer.

    je pourrais te parler de pleins de choses du genre… après toute ces années! mais bon :S
    laisses-toi pas aller :) vas-y un jour à la fois…. tu peux t’en sortir, mais c’est sûr que certain jour il y a des rechutes et c’est correct… ces journées là, c’est là qu’on dois se taper sur l’épaule et se dire  » ma belle (chose pas trop évidente à dire au début) tout va bien aller, on se repose et on repart à neuf, dont worry be happy)

    arrêtes de te regarder dans le mirroir un certain temps, ou plutôt, ne regardes que ce que tu aimes de toi (tu semblais apprécier tes yeux) alors fixes ce que tu peux aimer de trop et mises là dessus… wow j’ai des beaux yeux, jpas pire pentoute… des mots d’encouragements à chaque jour vont remonter tranquillement pas vite ton estime

    J’ai fini par trouver la motivation à bouger, bien manger, après 1000000000 régimes, jme suis botter le derrière… je pesais 160lbs (à 5 »1) j’ai perdu 35lbs…. j’étais fière, très fière, mon estime était meilleur et oups tout din coups les totos qui riaient de moi, me courtisais  »F Y tu restes le même con »

    C’est un éternel combat, c’est comme une drogue… on est dépendant de ça et quand ça va mieux yah toujours risque de rechute… aujourdhui j’ai un copain stable et j’ai eu un beau petit garçon…. mais ahh cristine…. j’ai tu brailler pendant ma grossesse!! Je redeviens comme avant… et la crise d’angoisse, les pleurs et le goût de mourir quand j’ai vu les vergetures tout doucement se dessiner sur mon ventre, je n’étais pas grosse seulement enceinte… mais les débuts j’ai mis bcp de vetements ample pour me cacher.

    aujourdhui j’ai repris le poids que j’avais si hardament perdu :'( mais ha. ha. j’ai gardé l’estime que je m’étais forgé… sauf qu’il est bien rare que je sorte sans mon coco à mes bras…. comme si j’avais besoin de montrer aux gens  » regarder je suis grosse, mais c’est pour une bonne cause ou c’est pas de ma faute…. » ça c’est un autre travail, mais je vais y arriver et toi aussi!

    Si tu as le goût de parler et que tu peux voir mon courriel, ne te gênes pas viens me jaser :) Tu n’es pas la seule, la lumière est toujours au bout du rouleau de papier :D

    Je suis certaine que tu as une très belle personnalité qui masque à merveille les petits côtés que tu n’aimes pas de toi :) et l’auto-dérision ça fais du bien aussi :)

    bonne chance

    J'aime

  7. non c’est clair, tu n’est pas la seule. Pas la seule à avoir des kilos en trop et pas la seule à être vierge à 21 ans. Je suis homo, et je peux te dire qu’à 21 ans, je pensais vraiment qu’une relation avec qqn m’était tout à fait impossible. Je suis homo, et je me trouve moche. Je sais que je dois pas être trop moche, parce que j’arrive à sortir, je soigne mon eczéma, et j’arrive à parler au gens, mais je me trouve moche. Et pourtant quelqu’un même. Pas pour mon corps, en tout cas, pas seulement pour mon corps, mais pour moi. Et s’il faut que tu rencontres quelqu’un avec qui tu construiras quelque chose, ça sera parce qu’il t’aime pour ce que tu est [haïs], comme tu est. Accepte-toi, tu as un corps qui est normalement constitué. Ne sois pas trop dure avec lui. Et tu verras, « un jour, ton prince viendra », ou peut-être plusieurs princes passeront avant que le bon s’arrête pour toi. Merci de ton témoignage.

    J'aime

  8. bonjour pour ma pars j ai eu la chance d avoir un beau corps et belle guelle;que j ai garder encore a 42 ans on me dit charment;je trouve ton corps tres interessant et tu est tout a fait a mon gout tu sais faut de tout pour faire un monde et moi j aime les femmes gentille rigolote et qui aime manger en plus cest le contact de peau qui compte stephane de marseille j aimerai te connaitre plus si tu veu ;bien a toi

    J'aime

  9. Les regards des autres expriment leur bêtise, pas ton état. Tout le monde est beau si l’on sait voir. Les yeux ne voient que la surface des choses, l’esprit voit leurs âmes et les mains affirment l’amour.
    Ne te méprise pas, tu ES belle, le simple contenu de ton texte le démontre. La beauté (physique) est, de toute manière, une chose qui passe,… toujours!
    Tout le monde te réponds que tu n’es pas la seule…. d’accord, mais cela n’aide pas quand sa propre image est faussée de savoir que d’autres ont le même «problème». N’essaie pas de disparaître, de te «fondre dans la masse», de masquer ce que tu crois être un handicap, afffiche-toi, affirme-toi telle que tu es, sans ostentation, mais sans dissimulation, sans mensonge car ce que tu masques finit toujours par être reproché. Si tu crois en toi tu auras la surprise de voir que d’autre en feront autant.
    Je suis sur qu’ainsi tu trouveras la personne qui t’aimera qui saura te voir pour ce que tu es et non pour ce que les c(an)ons actuels de beauté imposent comme filtres et oeillères.

    Je sais que ce sont des conseils faciles proférés de l’extérieur et que, quand on le vit, c’est moins simple mais je peux t’assurer que c’est payant et pour toi et vis à vis des autres.

    Je n’exprime peut-être pas très bien ce que j’essaie de te faire passer, mais même si tu n’arrives pas à avoir confiance en toi et en la splendeur de ton image, voici un dernier aphorisme, pour paraphraser, je ne sais plus qui: fait semblant d’y croire, et bientôt tu y croiras.

    Avec amitié, et en espérant avoir offert un peu de soutien,

    M.

    PS: Ces avis sont écrits par un gars qui essayait aussi de disparaître pour ne plus être la risée de la foule anonyme des bien pensants, forts de leur stupidité affichée comme règle de vie; qui a eu son premier baiser après 40ans et qui, s’il avait pratiqué ses propres recommandations plus tôt, aurait certainement été mieux dans sa peau dès le début.

    J'aime

  10. Bjr , ton corp est magnifique il est authentique , il est vrai et c est le tien !

    Je suis un homme et crois moi , nous ne sommes pas tous attires par des formes « parfaites  » et par des mannequins

    Moi perso j aime les corps vrai , des seins qui tombes et alors ??? je trouve ça beau moi et je ne suis pas le seul !!!!!

    Assume tes seins qui tombes m aidera a assumé d aimer les seins qui tombe !!!!

    J'aime

  11. As-tu essayé les sites de rencontre sur internet? Cette approche écrite permet de dépasser la première impression visuelle et la timidité.

    Lâche-toi sur le net!

    J'aime

  12. Merci pour ces commentaires/mots d’encouragements.
    Cependant, je voudrais mettre au clair, que 1- je n’ai pas mis mon article pour séduire qui que ce soit 2- je ne veux plus que les gens prennent que le côté  »amoureux, homme » de mon article. Oui c’est un de mes problème, mais j’ai mis ma photo pour  »montrer » mon corps. Je parle de qui je suis et nom de mes problèmes de coeur. C’est évident qu’un homme qui me regarde avec un dégoût ne m’encourage pas, mais ma vie n’est pas axée que sur l’amour, en fait, c’est beaucoup d’autres choses à faire que de me laisser abattre par ça.

    Merci !

    J'aime

  13. Il n’y a aucun mépris. Aucun mal à dire à quelqu’un de réagir si sa situation ne lui plait pas, au lieu de la plaindre.

    Je le pense et je le dis.

    C’est facile de blamer la societé et les soit disant femmes sublimes alors qu’on ne veut faire aucun effort !

    Il faut respecter son corps, et cette fille ne le respecte visiblement pas !

    J'aime

  14. Et bien je vais juste donner mon avis.
    Quand je lis les commentaires, je vois des femmes soit qui aimaient leur corps rond et ont forgé leur caractère en conséquence soit des femmes qui ne l’aimaient pas et se sont bougées.

    Or, les conseils données ne correspondent pas, ils sont mièvres.
    Je suis contre le fait de s’apitoyer sur son sort, de s’assoir sur une pierre et de regarder de l’autre coté de la rivière en se disant qu’on ne traversera jamais.

    Quand on est jeune et en bonne santé il faut profiter des possibilités que la vie nous donne au lieu de pleurer sans vouloir rien faire.

    Tout est possible avec de la volonté et cette jeune fille est certainement capable d’autre chose que de se plaindre.

    J'aime

    1. Avant de respecter son corps il faut apprendre à se respecter soi. Et surtout regler ses problèmes psys graves ou non! Encourager quelqu’un n’est pas forcément lui dire de se bouger de luc!
      Ce peut aussi passer par une phase ou on se regarde le nombril et on fait le point sur sa vie avant d’en faire le bilan et de trouver la force de se battre contre ses démons!
      A chacun son chemin et à chacun son évènement déclencheur.

      Personnellement, mon entourage m’a beaucoup alerté sur ma prise de poids mais je n’écoutais pas, je ne me voyais pas grosse, mon esprit avait d’autres soucis. Puis un jour, j’ai vu une photo (parmi d’autre) qui m’a marquée, je ne voulais pas que ma fille ai une mère si grosse. Il m’a fallu 5 ans pour me rendre compte qu’il fallait que règle mais soucis. Et personne n’aurais pu me dire quand et comment je devais agir.

      Aujourd’hui, j’ai perdu 20kg en 2 ans et je recommence à séduire et j’apprécie cela.

      Pour moi une injonction a le pire des effets!

      A bon entendeur…

      J'aime

  15. Bonjour,
    Concernant vos seins, j’avais sensiblement les mêmes avant… avant d avoir des enfants, avant de les allaiter et qu’ils ne se forment et deviennent « beau » alors qu’avant, je songeais à l opération !
    Concernant le reste, je ne me suis jamais accepté grosse, je n’ai donc pas de mot pour vous aider ;/ je suis d’ailleurs en train de sevrer ma fille de 6 mois pour me lancer dans un régime parce que je ne me supporte plus donc pas de mots pour ça, juste bon courage et j’espère que tu arriveras a être ce que tu souhaite!

    J'aime

  16. Si mon corps de vous convient pas, vous avez pas idée combien ca me passe par dessus la tête. Evitez ce genre conseil, je suis pas ici pour chercher de l’aide ou pour jouer à la victime. C’est blessant, et a mon avis, inutile !

    J'aime

  17. Bonsoir,

    Je viens de lire et de voir les commentaires des autres…Je compati à ce que tu ressent.
    Serte tu te sent mal dans ta peau comme tu l’as di c’est la société qui mise tout sur le physique , que ce soit dans le mannequinat comme dans les métiers les plus simple qui nécessitent pas une belle apparence.
    Moi tu vois ma chère je suis contre le fait de s’apitoyer sur son sort. Si tu n’aime pas ton corps parce que c’est la société qui te l’a fait détester c’est une chose, après si tu ne l’aime pas parce qu’il t’empêche d’être bien et qu’il t’empêche d’avancer dans la vie je te dis que une seule chose fais en sorte alors qu’il te plaise !!! tu n’arrive pas à t’accepter ??? alors bouge toi!!! change ta vie! rends la meilleur! je ne vais pas dire comme tout le monde oui c vrais il faut s’accepter et bla bla bla NON! c’est notre société et c’est ainsi! je ne doute pas que tu sois une personne bien, généreuse et qui a beaucoup d’amour a offrir Je te dis que si tu veu être heureuse, au lieu de t’apitoyer BOSSE ! il faut que t’ai un dé-clique maigrir pourrait t’apporter de l’assurance et du coup une nouvelle vie, bats toi contre ce corps que tu n’aime pas si tu veux être heureuse moi je crois en toi même si je te connais pas, je crois tout simplement que quand on a un réve il faut bosser pour y arriver je suis prête à te soutenir chaque jour si tu veux, te motiver et te montrer que c’est comme cela que tu pourras enfin être heureuse. Contacte moi si tu veux en parler je serais là tu peux m’écrire à n’importe quelle heure je te répondrais.
    Courage du moment que tu existe , que tu vis , sache que tu n’existe pas pour rien, tu trouvera a un moment ou un autre une motivation, tout simplement une raison de vivre méme si tu ne l’a pas encore trouvé maintenant.
    voila mon mail au cas ou tu voudrais m’écrire joey_lina@live.com
    Je suis de tout coeur avec toi! bisou

    J'aime

  18. Ce n’est pas parce que la société vend un physique préemballé que tu n’as pas le droit de t’aimer. Prends soin de toi, apprends à prendre confiance. Je suis grosse, grasse, ronde, ce qu’on veut. J’ai envie que ça change. Ce n’est pas facile. Mais ce n’est pas pour autant qu’en attendant je dois m’arrêter de vivre. Je n’ai jamais correspondu aux critères. Ni physiquement, ni idéologiquement dirons-nous. Mais faut s’imposer, taper du poing. Et tendresse, bonheur, épanouissement il y aura. C’est certain. Courage :)

    J'aime

  19. That is so sweet Anush! And I cannot believe that you are close to choosing a name…I am no where close to narrowing down a shorl-tist and September seems right there

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s