Je ne ressemble à rien

Je ne sais par où commencer, car c’est un tout qui fait que je suis mal. Mon moi intérieur, mon corp, je ne m’aime pas et du coup cela joue sur mon état psychologique.

J’ai pourtant tout pour être heureuse, de beaux enfants, un magnifique mari qui d’ailleur je me le demande comme fait-il pour me supporter. Je n’ai jamais était bien dans mon corps et pourtant quand je regarde les photos de moi ado, je me dis que je n’avais pas a être complexé comme je l’étais car contrairement à aujourd’hui je n’étais pas grosse.

Aujourd’hui, j’ai environ 10 kilo en trop vous allez me dire 10 kilo c’est rien mais pour moi c’est de trop, je me sens moche, je ne vois que ces bourlet, ce ventre distendu, ce double menton, ces cuisses, je suis large, je n’ai pas de poitrine, j’ai des vergetures, on me donne 5 ans de plus que mon âge, j’ai envie de changer, j’ai envie d’être bien dans ma peau, j’aimerais ressembler à quelque chose car aujourd’hui j’ai l’impression de ressembler à rien, j’ai pas de look, je ne me sens pas féminine, j’en est marre… Je suis jeune et pourtant je me sens vieille !

Je ne mange pourtant pas énormement, je fais attention car le régime pour moi j’y arrive pas. Mais jusqu’a présent j’avais toujours perdu aprés mes grossesses mais là non, ça fait presque 2 ans que j’ai accouché et j’ai toujours mes kilos. Je me dégoute, je me dis que je suis pas normal que quelque chose cloche chez moi, mon moral en prend un coup et mon mari ne comprend pas mon mal être. Du coup, ça y joue aussi sur nos rapports car je vue que je me sens pas belle, je me dis qu’il ne peu pas m’aimer comme ça, du coup j’ai mal pendant nos rapport, cela devient désagréable, je ne suis pas détendu, je le repousse. Je sais au fond de moi que c’est psychologique que je fais des blocages car lorsque je me détend tout se passe bien. Je pense souvent qu’il faudrait que je consulte, mais franchir le pas, c’est pas facile à faire et pourtant cela m’aiderais peut être…

Publicités

8 réflexions au sujet de “Je ne ressemble à rien”

  1. Merci pour ta contribution, je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis : ventre distendu, grosse cuisses, pas de seins, large, pas de look, pas féminine, se sent vieille alors que pas du tout … j’en passe ! Pourtant un fils et un mari aimant mais ça ne fait pas tout :/
    T’es pas la seule … je te comprend beaucoup :)

    J'aime

    1. Je me reconnais dans ce que tu racontes également : j’étais exactement dans le même état que toi il y a un mois et demi. Et puis je me suis remise au sport, en suivant un programme sur internet, avec des vidéos en ligne. Du coup, je réussis à en faire quand les enfants font la sieste, ou le soir, ou même avec le grand qui joue et le petit dans le parc, bref, tous les moments de calme sont bons pour m’y mettre. Je n’ai pas perdu grand chose en si peu de temps, mais quand même, l’aiguille de la balance monte sensiblement moins haut qu’avant, et surtout, surtout, j’ai retrouvé la sensation d’avoir un corps qui m’appartient, un corps sur lequel je peux avoir une action positive, au lieu de le camoufler toujours derrière de vastes vêtements, pour essayer de l’oublier. Et du tonus ! du tonus qui me fait me sentir mieux dans ma peau, avoir aussi plus la pêche en général… et au lit en particulier : la libido remonte au fur et à mesure où mes courbatures augmentent !

      Tu as un mari qui t’accepte comme tu es, c’est déjà une force sur laquelle tu peux t’appuyer. Pas de régime ? comme tu as raison : beaucoup de frustration, pour finir par reprendre, en général, les kilos perdus… Mais pourquoi pas essayer de refaire un peu de sport ? Il n’y a pas cinquante solutions pour tenter de reprendre la maîtrise de son corps, mais il faut le soutien du conjoint, car ce n’est pas facile de trouver le temps et l’énergie tout en gérant les enfants. Pourtant, c’est nécessaire de prendre ce temps pour soi, de regarder son corps souffrir pour la bonne cause, et de s’apercevoir qu’on commence petit à petit à le regarder avec plus de bienveillance qu’avant…

      En tous cas, tu es bien « normale » contrairement à ce que tu supposes parfois, quand le moral est au plus bas. Je connais peu de femmes qui ne sont pas passées par là après une ou plusieurs grossesses. Mais en même temps, tu as su mener à bien des grossesses, vivre des accouchements, t’occuper de tes enfants (et pourtant, parfois, on aimerait bien avoir le mode d’emploi… mais même sans, on s’en sort !) : tu es forte, puisque tu a su traverser tout ça, toutes ces expériences font ta force et ta beauté. Dis toi que si tu as réussi tout ça, ce n’est pas quelques kilos qui vont t’arrêter et t’empêcher d’être heureuse. Sens toi capable de vaincre ces kilos ou ce mal être, comme tu as su dépasser les nausées matinales, les contractions, et les difficultés qui font la vie de parent.

      Désolée pour ce long couplet, je ne veux surtout pas te donner l’impression que j’ai une solution miracle ou que tout est facile, mais j’ai tellement envie de te donner une force supplémentaire pour t’attaquer à ce problème qui semble te miner la vie, j’ai tellement envie de te dire, comme titeguernouille, que tu n’es pas seule et que tu peux te sortir de ce mal être… courage, en attendant, et merci pour ton témoignage ! c’est déjà un beau premier pas que d’être capable d’en parler ici !

      J'aime

  2. De grâce M. Vanhelle, allez chercher vos cobayes pour voyeurs ailleurs. Il s’agit d’un site à contribution anonyme de personne cherchant un réconfort anonyme, lui aussi. Pas d’une vaste fumisterie comme ces émissions de voyeurisme produites à la pelle et par dessus le bras par des maisons de prod peu scrupuleuses.

    J'aime

  3. Bonjour
    La vie et ses aléas.
    Je me permets de faire ce témoignage pour sortir de nombreuses personnes qui sont en ce moment dans le pétrin.
    Autrefois je suis celui là qu’on peut appeler le plus poisseux ou le malchanceux,
    Tout ce que j’entreprenais échouait à la fin pourtant je lisait la bible car je suis un fervent croyant je lisais les psaumes aussi mais du fiasco toujours .
    Quand je me mets avec une fille ça commence bien ça toujours finit toujours mal et cela me faisait pleurer puisse que j’ai perdu mes parents très tôt.
    Toujours détester parmi les gens, je vous jure que c’était pas facile à vivre
    Je ne ramassais jamais de l’argent, je gagnais jamais au loto
    J’avais pas de femme en fait j’avais tous les problèmes puis un jour en lisant les forums de malchance je suis tombé un voyant ou médium, n’en pouvant j’ai voulu essayer encore une fois ma chance et Dieu merci c’est le pic.
    Il m’a consulté et il m’a dit clairement que je suis née sous une mauvaise étoile et par conséquent je souffrirai jusqu’à la mort si rien n’est fait.
    D’abord je l’ai pris comme un de ces menteurs ou marabouts ensuite je l’a pas cru
    Car j’ai été arnaqué par des voyants médiums.
    Il m’a appelé pour me dire que mon âme souffre beaucoup donc de repasser qu’il me prendrait rien mais moi-même j’achèterais certaines choses pour le sacrifice que j’aie fait il m’a donné 7jours pour voir mes choses s’arranger
    Effectivement 2jours mon ex m’a rappelé pour une sortie, des textes sans cesse
    Mon patron m’a rappelé pour supplier de revenir qu’il m’augmenterait etc.……….
    Aujourd’hui je suis très à l’aise actuellementet je rends grâce à Dieu de m’avoir montré cet gourou des forces occultes
    Bien gentil et bien dynamique surtout discret.
    Alors je lui ai dit pour ce qu’il m’a fait je le publierai partout, c’est un homme modeste qui demande pas assez de sous, il m’a dit que c’est sa mission. Il fait des consultations à distance aussi .Vivre c’est réussir sinon ce n’est pas la peine….
    Vous qui avez des soucis d’argent, d’amour, de conception, de maladie incurable, de malchance, d’accident, de loto, de voyage, vous êtes haïssable au boulot
    Appellez le directement au 00228 96 33 38 09
    Vous allez pas le regretter je vous assure………..

    J'aime

  4. ben moi je suis moche de partout et pas de copain je ressemble à rien !
    ma vie est une souffrance quotidienne depuis que je suis sur terre j’ai 55 ans et ne n’ai qu’une hâte c’est qu’elle s’achève je serai mieux la haut et je ne manquerai à personne !

    J'aime

  5. J’ai envie de revenir sur mon témoignage car non mon corps n’a pas changer, peu être d’ailleurs qu’il a pris quelque kilo mais malgré tout je suis heureuse, j’ai toujours mon mari, mais la vie nous a souris et on a réalisé notre rêve et depuis je revis, certe je ne suis pas parfaite, oui j’ai des kilos à perdre mais je me sens bien, je m’habille mieux, je prends soin de moi, comme quoi rien n’est impossible tout peu changer

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s