Pas beau le pso !

Le psoriasis envahie mon corps depuis prés de 15 ans … d’abord le crane , puis les bras , puis les jambes et parfois le visage …

Maladie auto imune psychosomatique …et héréditaire … la photo ne montre que mes jambes car finalement c’est là ou il me pose le plus de probleme mettre une robe / jupe / short ??

Impossible ça gratte , ça brule et ça part jamais . J’ai du mal a rencontrer des hommes depuis car moi ça me dégoute alors comment ne pas dégouter les autres ? c’est moche et ça gache ma vie … quelques plaques ont pris résidence définitivement .. mais d’autre locataire vont et viennes parfois jusqu’a 50 plaques sur mes pauvre jambes … sur mes cheveux on dirait que j’ai des pellicule , car les croutes tombe et j’en ai sur les vetements ectt c’est dégeu … ça me stress et ça me gratte , ça me brule , et ça part jamais … sur mes bras/ mains ..

Ca m’a causé beaucoup de probleme quand j’ai voulu faire un cap esthetique .. ont m’a refusé l’accé a cause de ça en disant que c’etait dégoutant . sur le visage … j’etais vendeuse … j’etais et le bon mot .

Ah oui, histoire d’accompagner ce pso j’ai une magnifique ligne sur la jambe .. cette cicatrice !!! 2 opérations et un réve brisé …

Publicités

19 réflexions au sujet de « Pas beau le pso ! »

  1. Bonjour, j’ai de l’eczema depuis que je suis née, sur les bras, derrieres les genoux, les doigts, et le dos. Ca m’handicape pas mal et le pire c’est que j’ai transmis mon patrimoine genetique à mon fils de 2 ans accompagné bien sur de l’asthme et des allergies. Longtemps je cachais mon dos de peur des reflections mais aujourd’hui c’est fini. Cet eczema fait partie de moi et je dois m’y faire ( plus ou moins) il y a les jours où j’en veux à la terre entiere et où mon cas empire et les jours ou detendu, les taches arretent de progresser. En tout cas il y aura toujours des gens pour trouver ça degueu, je te l’accorde mais il y aura aussi toujours des gens qui comprendront que tu puisses en souffrir et ne pas avoir reactions de rejet. Tu as essayé un « guerisseur »? parfois ça fonctionne. Prends soin de toi.

    J'aime

  2. J’ai des plaques de nature inconnue (en fonction des médecins, c’est de l’eczéma ou du psoriasis… J’ai même eu droit au psoriasis eczématiforme, une fois. Merveilleux. -_- ). Elles vont et viennent, surtout sur les mains et les pieds, zones sur lesquelles c’est prodigieusement handicapant.

    Il y a certes la cause psychosomatique, sur laquelle il faut travailler, mais pas que. J’ai trouvé la cause de mes plaques, l’ait réglée autant que faire se peut. Il en reste tout de même…
    J’ai éjecté toute forme de traitement à base de cortisone, car il me faudrait un traitement de plusieurs années au moins pour éviter le fameux effet rebond… Ce que les dermatos refusent d’entendre.

    A la place, j’ai décidé de me tourner vers les solutions bio et/ou naturelles.
    – Quand je me sèche, je n’essuie pas la peau : je tamponne avec la serviette et laisse sécher le reste de l’humidité. Effectivement, c’est le frottement qui dessèche la peau, pas l’eau. Sur une peau normale, rien de bien grave. Sur une peau à tendance plaques sèches comme les nôtres, c’est catastrophique !
    – J’ai beaucoup utilisé la camomille, qui a des propriétés cicatrisantes. Je faisais infuser la plante (matricaire si je l’achetais en magasin bio, rayon tisanes si je n’avais pas le temps d’y aller) et je mettais l’infusion dans une bouteille, à côté du lavabo. Après m’être lavé les mains, je mettais de l’infusion sur mes mains et les frottais, puis je laissais sécher à l’air libre.
    – Hydratation quasi permanente en cas d’attaque, régulière quand c’est vivable. J’ai toujours du beurre de karité bio et pur avec moi, et j’en mets dès que les plaques se font sentir, ou sur toute zone sèche qui apparaît. Par moments, je me tartine toutes les 5 minutes ! Parfois je change de produit hydratant. C’est comme si ma peau prenait l’habitude du beurre de karité et que ça ne lui faisait plus rien, ce qui, en plus, relance les démangeaisons. Du coup, je change, au gré de mes envies, et je reviens au beurre de karité quelques temps après.
    – L’hiver, protection maximale contre le froid et hydratation encore plus soutenue.

    Aujourd’hui, je n’ai plus rien sur les mains, je contrôle les attaques de plaques sèches. Et les plaques sur les pieds sont suffisamment vivable pour que je mette des sandales l’été sans me soucier du regard des autres ! Je songe même à un tatouage sur une cheville. C’est dire si j’ai changé le regard que j’avais sur ces plaques… ;)

    Je pense que le plus important, avec ou sans traitement dermato, c’est surtout l’hydratation qui doit être importante et ne pas frotter la peau mais la tamponner avec la serviette pour se sécher. ;)

    J’espère que tu trouveras des solutions qui te conviennent pour atténuer suffisamment ces plaques, jusqu’à ce qu’elles ne te gâchent plus la vie. ♥

    J'aime

    1. alors effectivement je suis une adepte du naturel aussi … quand l’envie m’en prend en ce moment .. donc je nettoie ma peau avec un savon ayuverdique qui marche pas mal puis j’hydrate avec de l’huile d’amande douce .. ou autre truc gras que j’ai sous la main car oui la peau s »habitue vite …
      pour remedier a ces plaque il faudrait suprimer le lait de vache .. ca limiterais les degats .. oufff .. enfin voila plein de truc comme ca …

      j’ai meem testé les feuille de chene .. pareil tu fait infuser puis dans une bouteil et tu applique regulierement .. et bien ca fonctionne pas trop mal …

      J'aime

  3. Bonjour ,

    J’espère que tu arriveras un jour à ne plus avoir ces désagréments :/
    As tu testé le gel d’aloé verra ? ça se trouve en magasin BIO, c est pur à plus de 98%.
    L’aloé vera a beaucoup de vertu, peut être que cela pourra t’aider…et c est naturel alors… :)

    bon courage

    J'aime

  4. J’ai une merveilleuse cicatrice moi aussi. A la même hauteur mais sur la face externe de la jambe. 15cm de long. En barbelés. Et toujours bien rose même si la dernière opération a 18 mois.

    Mon genou fracturé ne l’est plus depuis plus de 2,5 ans mais la cicatrice restera toujours très très visible.

    J'aime

  5. Je souffre aussi de pso depuis plus de 20ans… surtout sur le cuir chevelu, les coudes, le dos et un peu les bras (et, horreur, j’en ai aussi découvert sur mon vagin …). Bref, ce n’est pas facile. Par chance, ça ne démange pas. Mais depuis que j’ai perdu 20kg, mon pso s’en est aussi allé ! Pas totalement, mais en très grande partie, heureusement.
    J’espère que tu trouveras aussi une solution pour toi. Parfois, il ne faut pas chercher à traiter le pso lui-même mais il faut creuser plus profond et guérir d’autres blessures/traumatisme pour que le pso s’en aille…courage

    J'aime

  6. Bonjour, effectivement le pso c’est une véritable punition et un enfer à gérer. Il existe deux choses qui aident beaucoup sans être glamour pour un rond malheureusement…

    1/ le lait d’avoine, facile à faire soit même, il suffit d’acheter des flocons d’avoine en magasin bio de préférence, de les faire bouillir dans de l’eau déminéralisée, de filtrer dans une étamine ou un tissu très fin en pressant pour bien extraire le lait blanchâtre des flocons cuits, et de mettre ça en bouteille. Après soit on l’applique en tamponnant avec un linge propre (jamais de coton hydrophile) soit on prend des bains avec au moins un bon litre de lait d’avoine dans très peau d’eau et on laisse sécher sans rincer.

    2/ les carottes rapées, rigolez pas ça fonctionne!!! donc on rape des carottes crues (bio de préférence) et on l’applique sur les lésions puis on met un cellophane dessus aussi longtemps que possible et finalement on laisse sêcher à l’air libre sans jamais frotter.

    Ceci dit ces remèdes de bonne-femme soigne la partie émergée de l’iceberg et aucune carotte ne soulagera les souffrances internes qui causent ce pso.
    Bon courage :)

    J'aime

  7. Ta photo est soft.. Tu veux la photo de mes jambes ??? L’avant n’est plus qu’une immense plaque… Et j’ai accouché il y a 9 mois, et mon pso régresse jusqu’à presque disparaitre pendant la grossesse… Et de nouveau, les plaques, les démangeaisons, les brulures, et rien qui ne me soulage mis à part la cortisone…J’accepte mes bras et les montre, mais les jambes, c’est trop dur. Difficile de comprendre, parfois, comment mon mari peut aimer ce corps si abîmé…

    J'aime

  8. Je voulais te dire que mon compagnon en avait aussi, de la tête au pieds, il en souffrer a mort, se taper la tête contre les mur… et il a été voir une dermato sur bruxelles qui lui a trouvé un superbe traitement! et maintenant il n’a presque plus rien, sauf un peu sur le crane, torse et pubis, mais tu verrais le résultat c’est grandiose… ce cachet s’appel « néoral » ici en belgique, et il est totalement remboursé! il ne peut que les prendre 1an car mauvais pour les reins, mais après il passera au piqure (1x par semaine)… si tu veux me contacter je te laisse mon email : denis.angelique@live.fr
    il y a des solutions, ne perd pas espoir ;)

    J'aime

  9. As-tu essayer des huiles essentielles? L’application d’huile essentielle de patchouli pourrait bien t’aider. Plusieurs huiles ont aussi un pouvoir désinfectant et anti-bactérien. Il est important de prendre des huiles essentielles chémotypé comme gage de qualité.

    Vois à la quantité que tu appliques c’est très puissant.

    J'aime

  10. Bonjour la miss,
    Cette maladie a envahie ma vie il y a maintenant 2 ans. C’est arrivé brutalement à mes 26 ans. J’ai vu un nombre incalculable de médecins dans l’espoir qu’un seul saurait répondre à cette douleur et malheureusement comme tu peux l’imaginer, pas un seul n’a su y répondre, d’ailleurs ils n’ont même pas su déterminer s’il s’agissait de pso ou d’un eczéma… Mes mains ont été le plus sérieusement touché, à tel point qu’elles saignaient constamment, la sécheresse entrainée des plaies sanglantes et si douloureuses, c’était tellement handicapant… mes jambes ressemblaient parfaitement aux tiennes, les démangeaisons, et tant d’autres maux physiques et psychologiques… J’en pleurais chaque nuit de douleur et d’impuissance face à cette maladie qui parait si incompréhensible et incurable… C’était atroce.

    Puis, par désespoir, je me suis tournée vers un guérisseur (la femme de mon oncle qui a une amie qui … Tu connais la chanson, le bouche à oreille en somme…). Je t’avouerai que je n’y croyais pas un seul instant, et pourtant ma famille a tant insisté que j’ai cédé, en me disant que je n’avais pas grand chose à perdre (sinon quelques euros hein). J’ai donc laissé mes parents me mener chez ce magnétiseur, à quelques centaines de kilomètres de chez moi. Guérisseur, qui parait-il est reconnu, et surtout pour ce type de pathologie. J’ai donc eu une séance avec lui, plus agréable que je ne pensais, très relaxante. Durant cette séance, quelque chose s’était relâché en moi, un apaisement que je n’avais pas ressentie depuis bien longtemps est apparu, d’ailleurs je n’avais pas conscience d’être si tendue. Et quand je suis sortie de cette séance, je me suis dit qu’après tout j’avais au moins gagné un peu de soulagement… J’étais tellement détendue que je me suis mise à pleurer sans m’en rendre compte, c’était soulageant et libérateur.
    Par la suite, je suis rentrée chez moi. Bien sûr, ne rêvons pas, les plaies n’ont pas disparue miraculeusement hein ! Faut pas pousser mémé..
    Mais, au bout de quelques temps, plusieurs semaines, puis plusieurs mois, mon psoriasis s’est calmé. Les cycles infernaux d’apparitions de boutons, de rougeurs, de gonflements, de sécheresse, de plaies sanglantes etc… Ce cycle a diminué, à être moins intense, pour commencer même à disparaitre sur les zones les moins touchées ou celles qui avaient commencé à apparaitre.
    Bref, au bout de plusieurs mois après l’avoir vu, soit 6 mois après environ, mon pso a considérablement diminué. J’ai enfin retrouvé mes mains, je n’ai plus aucune plaies, les plaques de mes jambes ont commencé à se rétrécir, quelques plaques sont encore récalcitrantes, mais je remarques qu’elles diminuent. C’est très lent, mais je m’en fiche, car ça diminue et c’est un baume après tout ce temps à vivre dans la douleur. Je reste dans l’espoir que cela continue, et que cela disparaisse définitivement. Mais je suis aussi consciente que cette guérison reste fragile, mais j’y mets tout mon espoir.
    Je ne suis pas certaine que cette régression de la maladie vienne de cette séance avec le guérisseur, mais cette diminution des symptômes a commencé à apparaitre à la suite de notre rencontre… Coïncidence ou non ? je n’en saurais jamais rien.

    Je suis désolée d’avoir été aussi longue (et encore j’ai vraiment l’impression de ne pas avoir été claire) mais je voulais te parler de cette forme de solution, la seule qui commence à faire ses preuves chez moi… Si tu souhaites que nous en parlions, ou que tu as des questions, n’hésite pas : iridescent@hotmail.fr

    Je te souhaite beaucoup de courage (et je sais à quel point cela peut être dur parfois), et une belle guérison.

    J'aime

  11. Bonjour, mon mari souffre également de psoriasis, il a eu des grosses crises (hospitalisation…), ça allait ça venait. Il parait que le manque d’affection, d’amour déclenche le pso. Car il y a une part médicale, mais aussi une part psycho. Les médecins lui ont dit que son corps produisait trop de peau pour se défendre. En effet, mon mari était qqun de plutôt vagabond, sans attaches, il squattait par ci par là. Puis on s’est rencontré, je suis très caline, et lui montre bcp de tendresse, ce qu’il n’avait jamais connu de sa vie. Et depuis, miracle, son pso a énormément diminué, les plaques sur les jambes ont disparu, son visage ne pèle plus, il en reste un peu sur le crâne.
    Il se sent mieux dans sa tête, se sent en sécurité, et son corps n’est plus sur la défensive.
    Ca ne m’a jamais dégouté, même au début, je lui trouvais tellement de qualités que ce petit problème en était occulté. Je ne vois pas d’ailleurs ce qui pourrait dégouter les hommes, ce n’est que de la peau sèche un peu rougie. Il y a beaucoup beaucoup plus repoussant.
    Et peut être que tu n’est pas faite pour ces métiers, il n’y a pas de hasard…
    Alors, oublie un peu le pso, met en avant tes atouts, et laisse les hommes s’approcher et te connaitre. Laisse les t’apporter un peu de bien-être, et tu verras que ça ne vaut pas la peine de se gâcher la vie avec un piti pso de rien du tout.
    Bonne route

    J'aime

  12. pour calmer le psoriasis il ne faut pas manger des oeufs viande rouge du gluten sardine conserve du lait tomate et ne pas consomer de l alcool e fumer les plaques disparraisse

    J'aime

  13. Essaie la crème à base de bave d’escargot ! Ma cousine est dans le même cas que toi et en as sur toute les jambes et depuis qu’elle en met ça s’est amélioré y a plus trop de croûte et ça ne la gratte presque plus !!!! Plus généralement la crème à base bave est géniale pour estomper les marques , ma cousine utilise celle là >>> J’en utilise pour mon acné et ça marche plutôt bien http://www.priceminister.com/offer/buy/57862114/Seanergy-Skin-Care-Creme-A-La-Bave-D-Escargot-Soin-beaute.html

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s