Mes tout petits !

Alors, eux et moi, on a mis un peu de temps à s’apprivoiser…Ils ont mis un peu de temps à venir (sont-ils jamais vraiment venus?!!) et j’ai compris que sauf erreur de la nature, les seins de mes 14 ans seraient mes seins définitifs. Soit!

Pas forcément évident à l’adolescence mais je m’en suis accommodée avec toujours cette même question en cours de sport au moment de faire des abdos (mais comment font les copines pour ne pas s’étouffer dans leurs seins?).

Sur la plage, c’était familial, on bronzait seins nus et j’imagine que quelque part, ça a dû m’aider.

Ils sont petits, 85 B à peine, on dirait que mes tétons sont gentiment fâchés parce qu’ils regardent tous les 2 vers l’extérieur mais peu importe… J’ai appris à les aimer tels qu’ils étaient.

Vraiment.

Eux et tout le reste de mon corps d’ailleurs.

Et c’est au moment de donner la vie que je me suis rendue compte à quel point. Cette poitrine qui pendant 8 mois avait rempli mes décolleté comme jamais, je n’en voulais plus. Ces seins lourds, nourriciers, qui reposaient presque sur mon ventre… Horreur!

Je voulais retrouver mes tout petits, les minus, ceux qui me permettaient de porter des dos nus sans aucun maintien!

J’ai quand même souri lors de la montée de lait parce qu’avec des seins si fermes et si gros, j’aurais voulu mettre un maillot de bain rouge échancré et courir sur la plage comme dans un certain générique de feuilleton américain!

Mais, don du ciel, je les ai retrouvés mes tout petits, mes tout minis, presque même un peu moins qu’avant (mais j’ai perdu plus de poids après ma grossesse que je n’en avais jamais perdu!).

Aujourd’hui, j’ai de nouveau un décolleté parce qu’un nouveau colocataire grandit en moi mais l’idée reste la même…

85 B for ever!

Publicités

7 réflexions au sujet de « Mes tout petits ! »

  1. Mais c’est moi qui ai écrit ce texte!!! je me retrouve tout à fait dans le syndrome pamela anderson post montée de lait!! Qu’est ce que j’ai ris ce jour là avec mon mari!!

    J'aime

  2. Je fais aussi du 85B et si pendant mon adolescence, mon plus grand rêve était d’avoir une poitrine qui pousse, je suis finalement très contente de cette petite poitrine!

    Actuellement enceinte, ils ont pris un peu d’ampleur mais raisonnablement et il est vrai que j’ai du mal à les imaginer lors de la future montée de lait!

    85B 4 ever

    J'aime

  3. Tres beau témoignage. En tant qu’homme, je vais étonner beaucoup d’entre vous, car je préfère une petite poitrine(pour moi, la votre est parfaite) qu’une grosse. Il n’y a pas beaucoup de femmes qui acceptent cela, donc bravo a vous d’accepter votre corps tel qu’il est :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s