Mon corps, mon dégoût

Moi, c’est Naelwynn, Nael pour les intimes.

Mon véritable prénom me dégoute a peu près autant que mon corps pendant longtemps. Il correspond a une personne qui est morte avec ce corps. Elle n’est là que pour les formalités en somme.

Mon père a abusé de moi dans mon enfance jouant avec ce corps comme on jouerait avec une poupée de chiffon. Méprisant l’humain derrière le corps! il l’a fait tellement souvent qu’a l’adolescence, mon corps avec ses rondeurs de femme m’effrayait et m’attirait. Je me sentais comme prisonnière a l’intérieur. Comme coincée dans une carapace qui ne serait pas a ma taille. Cette poitrine généreuse presque insolente offerte au monde avec ses cuisses fermes et ses hanches généreuses, bref, un corps de femme mais un coeur d’enfant.

Il m’a fallu du temps pour me l’approprier, me sentir moi, accepter cette féminité autrement que pour servir de jouet. Apprendre a controler une sexualité naissante avec ce tas de chair dont je ne savais que faire a l’époque! Ce corps aura subi deux grossesses, une première en 2008 qui m’aura réconcilié avec lui, j’adorais me voir enceinte. Ces courbes rondes, abritant la vie, ayant enfin un sens final! De quoi etre fière. La seconde grossesse l’aura ravagé, plus difficile, il aura été le témoin de cette souffrance qu’on a vécu mon fils et moi, lui coincé a l’intérieur et moi a l’extérieur ne pouvant rien faire de plus que d’attendre. Et voir ce corps se tordre, se déchirer, ce nombril ressortir a n’en plus finir, jusqu’a ce que cette boule de chair et de graisse reste là!

Depuis, on retente de s’accepter ce corps et moi. Malgré les traces laissées par mes fils, cette boule qui déforme mon nombril, je me sens enfin en paix avec lui, prete a évoluer et lui laisser le temps de redevenir, non pas parfait, mais a mon image : un corps de femme, mais aussi de mère! Et voir que ce corps plait beaucoup plus qu’a l’époque ou il était quasi parfait est comme une victoire supplémentaire!

Publicités

4 réflexions au sujet de “Mon corps, mon dégoût”

  1. Wow! Respect! Une femme forte et fantastique ! Le seul mot que je peut sortir de ma bouche c’est « Wow »! tu as souffert ,tu survécus et tu te bas encore, tous les jours! Je sais pas comment et ou t’as trouver t’as force! Mais je taime!

    J'aime

    1. merci! je me demande encore ou j’ai pu prendre toute cette force! je pense surtout que le besoin de protéger ma petite soeur a été plus forte que tout, au début du moins… et puis mes loulous me le rendent bien, et l’homme que j’aime aussi! ^^
      merci encore, ça fait du bien a lire!!

      J'aime

  2. C’est un très beau témoignage, et une photo atypique sur internet mais finalement très adaptée. Merci, avec le récit de ton corps, tu m’as un peu aidé à accepter le mien, ou du moins à avancer dans cette voie.
    Bises à toi.
    Alicia

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s