Mon ventre

 

Quand j’étais adolescente, j’exhibais souvent mon nombril, j’en étais fière. J’ai toujours eu de grosses fesses, grosses cuisses, mais mon ventre, c’etait mon petit tresor. Quand je voyais des mamans à la plage ou à la piscine avec leurs ventres abîmés, je me disais « la honte » jamais je ne voudrais d’un ventre comme ça, je me cacherai….(cruelle adolescence…).
Mais j’ai « grandi », j’ai rencontré un homme avec qui j’ai pu avoir le bonheur de faire des enfants.
Je n’ai pas donné le seins à mes bébés (ça c’est encore une autre histoire…) mais je leur ai donné mon ventre, et comme on le sait, les enfants ne sont pas toujours très soigneux avec ce qu’on leur donne. Mon corps a changé, les vergetures se sont creusées, les abdos ont disparu, mais je suis fière de ce ventre parceque chaque marque me rapelle qu’il a hebergé les deux choses les plus précieuses au monde. Il est le dernier témoignage physique de ce petit nid douillet dans lequel mes enfants ont bougé, se sont étirés, ont grandi.
Alors non, je ne le cache pas, je mets encore des maillots deux pièces, et quand ma dernière s’amuse à le faire gigoter comme du flan quand il depasse de mes vétements, et bien je m’amuse avec elle. Parceque finalement, c’est femmes que je plaignais, j’aurais dù les envier…

FlanMama.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mon ventre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s