Mes vergetures

Les vergetures, en fait, ça me connaît. Ça me connaît parce que les

surkilos et moi, nous sommes de bons, très bons copains depuis

l’adolescence. Il y a douze ans de cela, au collège, au lycée, j’avais

honte, parce que j’avais des vergetures sur le haut des cuisses,

« comme les femmes enceintes », sauf que moi, j’avais 15 ans. Moi,

j’avais des vergetures de grosse.

Aujourd’hui, on les devine encore un peu, très légèrement, petites

coulées blanches qui transparaissent à peine sur ma hanche, d’autant

moins visibles que ma belle Éloïse est passée par là depuis : 4,2 kg

pour elle, 19 kg (en plus) pour moi… moi qui avais déjà un IMC à

faire péter un radar !

Comme d’habitude, comme toujours, comme depuis des siècles, chaque

fois j’essaie de « refaire attention », de manger bien, de faire du

sport. Je n’y arrive pas ; des années que je suis obnubilée par ça,

des années que je me vois grosse, alors que je suis passée par toutes

les tailles, du 38 au 52 !

Mais je n’y arrive pas. Je suis encore à la recherche de moi, moi que

je crois vide, sans valeur à l’intérieur, alors je remplis cette

coquille vide, encore plus vide avec cette poche vide juste devant,

comme les kangourous ! Je remplis, et je mange ; difficile de faire

autrement.

Je remplis, mais je me soigne ! Je ne désespère pas un jour de ne plus

avoir besoin de remplir, mais juste de vivre, ici et maintenant.

Les kilos, après, bah……..

Avec ce beau projet de montrer le corps des femmes, je prends,

justement, conscience du corps des femmes ; je veux dire : des VRAIES

femmes, celles de la réalité.

J’essaie de mettre en oeuvre mon petit « carpe diem » perso, et je me

dis : vivre ici et maintenant, c’est dans ce corps-ci, pas dans celui

dont je rêve depuis toujours. Et ce corps-ci, il est imparfait, il est

rond, il n’est pas lisse, parfois ferme, un peu hâlé par la fin de

l’été, il est marqué par la naissance de ma fille, par les poignées de

mon amour, par des seins qui ne sont qu’à moi et qu’à mon homme, des

seins aux petits tétons de petite fille, pour la petite fille que je

suis en moi qui n’a jamais vraiment accepté ce corps de femme.

Ce corps, je dirais qu’en fait, il pèse son poids, le poids de son

existence ici sur Terre, à cet endroit et à ce moment précis, il

montre que j’existe, que je suis là, que je ne suis pas ailleurs, dans

un corps différent dans un endroit qui n’est pas mien, dans un avenir

qui n’est pas encore là.

Quand je fais l’amour avec mon homme, la lumière est allumée, la

couverture aux pieds du lit, et j’ai la gorge déployée ; je me sens

sensuelle – non, je SUIS sensuelle. Je suis belle. Et je prends mon

pied. De plus en plus les années passant.

Finalement, tout d’un coup là comme ça, ce ventre flasque, zébré de

rouge, pendouillard, je le trouve beau. Même s’il me tarde de le

remplir (toujours remplir) très bientôt.

Oui, en fait, là, j’ai fait une jolie prise de conscience : le

flasque, c’est la vie, c’est le beau !!

 

Merci :)

 

Marjolaine.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Mes vergetures »

  1. mon fils m’a laissé aussi de belles vergetures. un jour il m’a demandé pourquoi j’avais des dessins sur le ventre, je lui ai expliqué que c’était lui qui me les avait fait quand il était dans mon ventre. il m’a répondu qu’il trouvait ça joli ! depuis, je les aime mes vergetures ! merci pour ton témoignage !

    J'aime

  2. Vois-tu tu as eues des vergetures jeunes parce que tu étais en surpids, alors je viens témoigner, depuis mon plus jeune age mes 15/16 ans également j’ai eues des vergetures également et tu veux savoir le scoop?
    bah j’étais mince oui oui trés mince meme, et pourtant j »avais djé énormément de vergetures, pour qui pour quoi je ne le saurais jamais mais c’est comme sa, et l’arrivée de mon fils a mes 19 ans a rajouter quelques vergeutres sur mon ventre (le seul endroit ou j’étais épargnée avant ma grossesse)

    bisous

    J'aime

  3. magnifique sublime c est trop beau je craque !!! qu est ce que j aimerai être aussi libre que toi ! mais c est si dur.. bravo bravo bravo je t admire :-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s