Le sein nourricier

Je « nourris » mon fils, comme on dit. Oui, j’allaite mon fils. Neuf mois déjà. Encore? Me diront certains. Bravo! Me diront d’autres. Naturellement. Je leur réponds.

 

Cet allaitement, ce bébé, mon bonheur, ma fierté.

Ici je vous dévoile mon sein nourricier. Oui, au singulier. Par choix, par habitude. De la même façon dont on ne se sert que d’une main pour écrire. L’unique, qui à la fois apaise et nourri mon bébé. Jours et nuits.

 

Devinez lequel.

 

Mes seins je les ai tant aimé. Pour les mauvaises raisons. Je les ai tant admirés. Dans le regard des hommes. Parfaits. Ronds. Harmonieux. Fermes.

 

Mes seins je les redécouvre depuis neuf mois. Mes seins je les adore. Pour ce qu’ils représentent. Pour moi. Pour mon fils. Je les redécouvre pour ce qu’ils sont vraiment. Pour le sens profond de leur existence. Ils ne sont plus fermes. Ils ne sont plus harmonieux. Ils ne sont plus esthétiques. Et pourtant je les aime comme jamais. Ils sont l’extension de ma fierté. Ils sont la preuve de ma maternité.

 

Mes seins ont évolués. Ils changeront encore. Tout comme moi je grandis avec eux. Tout comme ils font grandir mon fils.

 

Un œil extérieur pourrait les trouver disgracieux. Quelqu’un d’autre que moi pourrait en faire un complexe. Difficile de ne pas remarquer la différence de taille!

 

Mon fils, lui, s’en fiche.

 

mumtobe

 

Publicités

22 réflexions au sujet de « Le sein nourricier »

    1. lol
      oui c’est sur que ça peut paraitre idiot, mais en fait c’est venu naturellement, petit à petit je ne me suis servie que d’un sein, celui le plus « performant », mais celui aussi qui me laisse la main droite de libre pour pouvoir vaquer à mes occupations pendant que bébé tète. Petit à petit j’ai définitivement abandonné l’autre qui est devenu beaucoup plus sensible. Je pourrais faire une relactation sans trop de souci je pense, j’ai toujours du lait dans ce sein, mais finalement ça ne me pause pas plus de souci que ça, finalement sous les vêtements ça ne se voit pas vraiment. je sais qu’avec la fin de l’allaitement ils seront de nouveau similaires.

      J'aime

  1. mdr…j’ai eu les mêmes …a chaque allaitement (1 ans et 3 ans ) l’un de mes seins me fait trop souffrir à l’allaitement (téton rentré) et les bébés ne l’ aiment pas donc rapidement on passe à celui qui fonctionne.

    J'aime

  2. C’est marrant moi aussi j’allaite que d’un sein, celui qui est normal lol. l’autre, le téton est ombiliqué, ma fille refuse et dernierement elle avait meme des hauts le coeur quan dje lui presentais le sein gauche.
    Je ne l’allaite que du sein droit depuis environ 4 mois, les 4 premiers mois, j’utilisais le tire-lait vu que mes jumelles sont nées prématurées. Elles ont huit mois et une seule est allaitée, par contre, mes seins ont la meme taille encore

    J'aime

  3. Et bien moi je n’ai pas eu le choix, mon seins droit ne donnait pas de lait! Bien que tout fonctionnait très bien pour ma première fille! Bizarre… Après l’arrêt de l’allaitement mon seins à diminué naturellement et aujourd’hui 2 ans après aucune différence entre les deux!

    J'aime

  4. J’allaite majoritairement du sein droit et ma poitrine est aussi « déséquilibrée », j’essaie régulièrement de rééquilibrer la chose mais, de la même façon qu’on est plus à sa main pour faire certaine chose dans telle ou telle position, ma fille et moi préférions ce sein et mon fis a poursuivi sur la même voie.
    Je dois dire que contrairement à toi, je ne le vis pas très bien et espère retrouver une poitrine harmonieuse après mon allaitement.

    J'aime

    1. Je suis comme toi. J’allaite que d’un sein car l’autre ma fille ne le veux plus alors qu’avant elle le prenais. J’avais eu une creuvasse donc je ne lui donnais plus du coup il est beaucoup plus petit et je suis vraiment complexée car même à travers des vêtements sa se vois. J’espère qu’au sevrage ils seront de la même taille car sa fais 6 mois

      J'aime

  5. Moi aussi je n’ai allaité que d’un sein pendant plus de 2 ans, l’autre ne produisant pas assez de lait. Ils sont légèrement différent aujourd’hui l’un de l’autre mais ça a été pour une bonne cause!!

    J'aime

  6. Je viens de lire votre témoignage. Je suis tellment émue.Je sais sur les blogs on se tutoie mais je suis novice, c’est la premiére fois que je réponds à un commentaire.Quel temoignage émouvant et quel pied de nez a la toute puissance du sein érotique. J’allaite mon bébé depuis presque huit mois avec les deux seins mais ce n’est pas cela qui compte. Ce qui compte c’est ce sentiment de plénitude, ce sentiment de vie, de puissance de nourrir son enfant, d’avoir avec lui ce lien si fort que seules les mamans ayant eu une petit être accroché avec avidité à leur téton peuvent comprendre. Merci pour vos mots. Ils m’ont touchée et ont mis le doigt sur ce que je ressens.

    J'aime

    1. SÃ¥ ljuvligt flickigt och mysigt rummet blev, men är inte speciellt förvÃ¥nad för ALLT du visar är helt underbart=)Ha en skön kväll jag Ã¥terkommer va sÃ¥ sÃrekr!Kramk¤am Marie

      J'aime

  7. J’ai adoré te lire :)
    Je viens d’avoir ma 4ème puce et c’est la première fois que j’allaite.
    J’ai mon sein droit qui va beaucoup mieux que l’autre,
    mais pour l’instant j’utilise les 2 :)
    bon c’est vrai que ma puce n’a que 3 semaines
    donc je verrais bien par la suite :)

    Mais merci pour ce témoignage
    car ça montre que c’est possible d’allaiter qu’avec 1 sein :)

    J'aime

  8. Merci merci merci pour tous ces témoignages, ce blog est une merveille, ton témoignage tellement touchant. Je suis dans la même situation, due à un allaitement que j’aime nommer « en amazone ». Mon fils et mon chéri adorent ma poitrine, moi, c’est autre chose… je l’apprivoise, parfois je l’adore (plénitude de la mère nourricière), parfois je la hais (perte de confiance de la gazelle séductrice). Mais ce soir, après avoir lu ton témoignage (et d’autres), je vais aller me coucher le sourire aux lèvres, fière de ma poitrine, comme si je retrouvais une vieille copine. Merci

    J'aime

      1. lo mas lindo del mundo fue haber debucsierto la columna de la fatima en un dia me lei mas de 15 revistas y te comense a suguir y a ver q tenemos muxas cosas en comun apesar de q mis hijos no tiene el sindrome pero son seguidos igual q la fatima y su hermanita

        J'aime

  9. J’ai les mêmes !
    Depuis sa naissance, mon fils n’arrive pas à téter côté sein gauche. Je ne sais pas pourquoi : sa sœur aînée n’a pas eu ce souci. Toujours est-il qu’aujourd’hui, à 10 mois, il ne boit que d’un côté. Et visiblement, ça ne le gêne pas ;-)
    Mes seins sont donc comme les tiens. Je n’en souffre pas particulièrement. Ça ne se voit pas sous les vêtements. Et puis les autres commentaires sont plutôt rassurants. Je pense que mes seins se reequilibreront aussi après l’allaitement.
    Selon moi, ce n’est qu’un détail au regard de tous les avantages de l’allaitement. Et puisqu’on parle du corps des femmes, mes deux allaitements m’ont littéralement fait fondre. À chaque fois j’ai retrouvé mon poids de forme, sans aucun effort, soit les 48 kg de mes 16 ans ( j ai 37 ans !).
    Donc, l’écart de taille temporaire de mes seins m’importe peu ;-))))
    Ne lâchez pas les filles : ça vaut le coup !

    J'aime

  10. C’est beau, juste et sincère, ça respire l’équilibre et ça fait du bien à tout le monde ! Je me souviendrais longtemps de ton témoignage, pas parce que j’ai été dans ton cas,ni parce que ça m’interpelle, mais parce qu’il me renvoie a ce sentiment un peu animal qu’on ne découvre que lorsqu’on est maman…merci

    J'aime

  11. Pourquoi ?
    Pourquoi ne pas alterner ?! Je crois que je ne parviendrais jamais à comprendre ce choix !

     » Mes seins je les ai tant aimé. Pour les mauvaises raisons. Je les ai tant admirés. Dans le regard des hommes. Parfaits. Ronds. Harmonieux. Fermes. »

    Ce ne sont pas de mauvais raisons. Toutes les raisons, toutes les choses qui vous aident à aimer votre corps sont bonnes.

     » Mes seins je les redécouvre depuis neuf mois. Mes seins je les adore. Pour ce qu’ils représentent. Pour moi. Pour mon fils. Je les redécouvre pour ce qu’ils sont vraiment. Pour le sens profond de leur existence. »

    Et la maternité n’a pas à être vue comme « la » bonne raison d’aimer son corps de femmes. C’est une injonction nocive qui réduit la femme à la mère.

    J'aime

  12. I do2#;8n17&t know about the 6RA5. I am assuming that the tubes are about what you’d find in a radio (Teisco made radios), so the power output will be low, just enough to drive the 6 inch amp.It will probably start out clean and get dirty as you turn up the volume. It is most likely a neat practice amp and will work well with the GB. If you like the sound you can mic it through the PA and the amp becomes a neat little effects box to give you some tube overdrive and a little protection from feedback by tweaking the volume controls on the amp and the PA.Keith

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s