Mon corps, mon conflit

1 sept

J’ai 22 ans et je suis l’heureuse maman d’un petit garçon de deux ans et demi, que j’aime et que j’adore de façon incommensurable. Et voici mon ventre. Je suis enceinte de 4 mois et de mon deuxième enfant. L’horreur paraît donc atténuée car mon utérus grossissant retend peu à peu ma peau, mais l’horreur est bien là, et après l’accouchement, il me faudra ré-affronter cette réalité. J’emploie volontairement le mot « horreur », car je hais cette chose quand je vois quand je suis nue, quand je croise mon reflet, quand je m’habille. Et quand je suis seule, oui, je pleure. Souvent.

 

J’ai toujours eu des rapports conflictuels avec mon corps et ces conflits ont laissé beaucoup de marques. A l’adolescence, je ne m’aimais pas. Pour des raisons que je ne souhaite pas évoquer, je maudissais mon corps, je rêvais de le détruire, d’en sortir. Pendant quatre ans, tous les soirs, j’ai incisé mon corps de multiples zébrures qui couvrent aujourd’hui mes jambes, mes bras, et plus discrètement… mon ventre et mes seins. Je crois que je haïssais ma féminité.

 

Je suis sortie de ce cercle dépressif lorsque je l’ai rencontré : le père de mes enfants. Pour lui, j’ai accepté de devenir une femme, il m’a aidé à devenir une femme. J’ai repris confiance. Je ne suis tombée enceinte que sept mois après notre rencontre. « Trop tôt » pour certains, « trop jeune » pour d’autres. Et alors ? On a lâché nos études. La vie est devenue difficile lorsqu’il a fallut que mon compagnon travaille. Loin de moi. Nous avons du déménager de région parisienne pour trouver un logement plus grand et abordable en province, mais il travaillait à Paris. Seule environ cinq jours sur sept… J’ai pris trente-deux kilos en tout au cours de ma grossesse, passant de 71kg (pour 1m75) à 103kg.

 

Je suis devenue mère à 20 ans tout juste. Il est devenu père à 23 ans. Et pas un jour nous ne regrettons nos choix, car nous aimons notre fils par-dessus tout. C’était comment, la vie, avant lui ?

 

Seulement, quand j’ai accouché, j’ai découvert « ça ». J’avais pris tellement de poids au cours de cette grossesse que ma peau a craqué, s’est distendue. Une fois mon ventre délesté de sa rondeur toute gracieuse de futur-mère, il me retombait, flasque, fripé et asymétrique, sur le pubis. Je pouvais pincer ma peau entre mes doigts et tirer vers l’avant sans rien sentir.

 

Ainsi donc : en 9 mois, je suis passée de « normale » à « obèse », et mon ventre est monstrueux. Mes seins pendent comme deux gants de toilette. 20 ans, et ce corps là. Beaucoup d’amies bien intentionnées et sûrement sincères tentent de me rassurer : « tu es toujours belle, je t’assure ». C’est sans effet : toutes ont mon âge et je sais pertinemment qu’aucune d’entre elle ne s’accepterait elle-même avec un physique tel que le mien.

 

Pendant plus d’un an, je ne me suis plus promenée nue devant mon compagnon. Je ne voulais plus faire l’amour que dans le noir, ou cachée dans un vêtement. Le simple fait d’écrire ces phrases me font monter les larmes aux yeux, car j’ai découvert ce qu’il y a pire que de ne pas se plaire à soi-même : penser que l’on est plus capable d’attirer celui qu’on aime, parce qu’on n’est plus celle qu’il a connu au début, parce qu’on ne se trouverait pas attirante si on était à sa place. Parce qu’on a peur qu’il parte avec n’importe quelle femme autour de nous ; à notre âge elles sont toutes si parfaites, minces et lisses… Parce qu’on se trouve physiquement bonne à jeter.

 

Il a mis du temps à comprendre à quel point ce changement me bouleversait, me faisait souffrir ; notre situation précaire faisait qu’il n’avait pas le temps d’y penser et mon problème lui paraissait probablement secondaire. Et aussi parce que ce changement, il le comprenait comme une conséquence « normale » du fait que j’avais porté notre enfant. En fait, il s’agissait bien plus d’un problème pour moi que pour lui. C’était rassurant, quelque part. Nous en avons parlé, récemment encore. J’ai aujourd’hui l’assurance de son amour, de son désir aussi.

 

Ah oui, et nous nous sommes mariés il y a un an. Il m’a prise pour épouse, moi et mon horrible bide, mes seins qui dégringolent, mes vergetures, ma cellulite et mon surpoids, pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort nous sépare. C’est également rassurant, évidemment.

 

Aujourd’hui je me cache moins. Mais je ne peux pas m’empêcher de me sentir gênée lorsque que je passe dévêtue devant lui, je ne peux pas freiner ce réflexe de cacher mon « tablier » avec mes mains.

 

Je ne m’y habitue pas. Cela fait deux ans et demi. J’envisage très sérieusement la chirurgie.

 

 

- Hiljainen -

 

 

About these ads

7 Réponses to “Mon corps, mon conflit”

  1. Haeelin 1 septembre 2011 at 21 h 31 min #

    « Ah oui, et nous nous sommes mariés il y a un an. Il m’a prise pour épouse, moi et mon horrible bide, mes seins qui dégringolent, mes vergetures, ma cellulite et mon surpoids, pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort nous sépare. C’est également rassurant, évidemment. »

    Ce que c’est bien dit, c’est beau, tu m’as mis les larmes aux yeux bravo ;).

  2. lady 1 septembre 2011 at 21 h 36 min #

    moi aussi je fais 1M75/76…je me tase, avec l’âge, je pense!!! ;-))))

    mais je faisais un petit 70kilos qd j ai rencontré mon homme en 96. trois ans + tard, une doudoune ds le ventre et j’en suis à 116kilos…

    je ne perds que 20kilos par la suite et BB2 arrive..mais là je ne prends que 4 kilos :ooo

    néanmoins, en 2007, j attaque par la case chirurgie, qui me fait revenir à 69kilos et une taille 38 mais je ne suis plus moi..personne dsm on entourage ne me reconnait!!!!

    veridique : je croise des gens en rue à qui je vais dire bonjour et ils reculent..et je dois dire QUI je suis !!!!!

    aujdhui, j ai bientôt BB3, retour taille 48-50….je suis denv à 105 kilos.. et je n’ai jms ete aussi bien de ma vie!!!!! :-)))))

    • briochonutella 2 septembre 2011 at 9 h 04 min #

      quelle chirurgie as tu fait ??

      • lady 2 septembre 2011 at 13 h 58 min #

        hello :-) j’ai fait poser un anneau gastrique ..qui a été serré à 4cc pendant presque deux ans..et je mangeais MOINS mais de TOUT puis j ai commencé à souffrir le martyr en mangeant du pain et de la viande…. et le chirurgien a dit qu’il fallait déserrer l’anneau régulièrement ( ouvrir et fermer tous les trois mois – à chaque fois : 70€ …) + prendre des médicaments à vie…..

        à la fin,je ne mangeais que du liquide : soupes et yaourts et j’ai presque tout repris..bref, il ne faut plus me parler opération :o

  3. Hano 2 septembre 2011 at 7 h 27 min #

    J’ai pris 30 kilos pendant ma grossesse… Je sais de quoi tu parles…

  4. Hano 2 septembre 2011 at 7 h 28 min #

    J’ai pris 30 kilos pendant ma grossesse, je sais de quoi tu parles…
    Très joli blog.

  5. cl 5 janvier 2012 at 20 h 55 min #

    je ne sais pas ou tu en es depuis, mais j ai une bonne nouvelle pour toi :D tu n es pas la seule lol
    non serieusement, ton histoire m a touchée parce que j ai vecu la meme chose !!
    j ai rencontré l homme de ma vie il y a 4 ans et on a un petit garcon de 3 ans et une petite puce de 7 mois.. oui, comme toi , on a pas chaumé lol
    je suis tombee enceinte au bout de 2 mois d amour avec l homme de ma vie. j etais une super jolie minette de 23 ans, et la le drame : j ai pris 35 kg ! apres la cesarienne, j ai eu la meme surprise que toi en voyant mon enorme ventre mou et pendant sur le pubis, et une bonne vingtaine de kilos a perdre. bien sur, les sens enorme sont retombés comme un soufflé depuis, et les vergetures se sont incrustées partout , meme jusque derriere mes mollets.
    apres ma premiere grossesse j ai fait un regime proteiné que j ai du arreter d urgence parce que mal au ventre et risque de perforation des intestins.j avais perdu 10 kg que j ai repris en quelques mois.
    et la j avais trop le besoin d avoir un deuxieme enfant , alors meme si les medecins ne le voulaient pas parce que j etais trop grosse , je suis retombee enceinte et je ne regrette pas une seconde :D
    ah j oublis de te dire qu apres ma premiere grossesse, j ai fait ma rééducation abdominale et mon ventre est considerablement remonté! je le massais aussi bcp avec une creme rafermissante.
    la ca fait 7 mois que j ai accouché, et pour cette grossesse je n ai pris « que » 16 kg. bon avec mon surpoids deja present, je me suis retrouvee aussi grosse que la premiere fois lol.donc rebelotte, ventre qui pend ( un peu moins quand meme) etc etc mais j avais moins peur , peut etre parce que je connaissais deja et que j avais eu le temps de faire le deuil de mon corps de jeune fille en fleur ;)
    j ai refait ma rééducation et mon ventre est remonté, et puis j ai entrepris le regime dukan parce que je n ai pu allaiter que deux semaines.et la, la révélation !! non seulement je tiens, ca fait 4 mois aujourd hui que je tiens, et j ai perdu 18 kg :) il ne me reste plus que 8 kg a perdre pour etre parfaite ( sans compter les cicatrices, vergetures, ventre mou et seins qui tombent lol ) . je suis meme mieu dans ma peau qu avant d avoir mes enfants. j ai accepter mon corps et ses defauts, et je suis fiere de moi, d avoir fait tout ce chemin.
    voila , tout ca pour te dire que ce n est pas une fatalité, que tu n es pas obligée de passer sur le billard, et que tu peux etre fiere de toi en te prenant en main et en acceptant tes defauts et ton nouveau corps .
    YES YOU CAN comme dirait l autre ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 918 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :